ZOO

« M. Töpffer invente la Bande dessinée », prix Papiers Nickelés 2014

Vendredi dernier, le festival SoBD 2014 a été l’occasion de la remise du prix Papiers Nickelés. Ce prix a pour objectif de mettre en avant la littérature portant sur la bande dessinée en récompensant un ouvrage notable en la matière sorti au cours de l’année.

Et le lauréat de ce deuxième prix Papiers Nickelés est Thierry Groensteen, pour son ouvrage M. Töpffer invente la bande dessinée. Cet ouvrage revient sur la vie et l’oeuvre de Rodolphe Töpffer, artiste suisse né en 1799 et mort en 1849, considéré comme le père spirituel de la bande dessinée. D’abord écrivain, il est le premier a avoir théorisé une narration mêlant texte et dessin et à l’avoir mise en pratique à partir de 1827.

Thierry Groensteen est avant tout historien et théoricien de la bande dessinée en Europe depuis les années 70. Il a notamment dirigé un temps la revue Les cahiers de la Bande Dessinée, longtemps comparée aux Cahiers du Cinéma pour sa rigueur d’analyse. Il a également publié de nombreux essais sur la bande dessinée et son histoire. Il a été l’un des fondateurs de L’OuBaPo, l’ouvroir de bande dessinée potentielle, un collectif de bande dessinée d’avant-garde, en collaboration avec Lewis Trondheim entre autres.

R. Töpffer, Histoire d'Albert

R. Töpffer, Histoire d'Albert

Lors de la remise du prix, Yves Frémion, rédacteur en chef de la revue Papiers Nickelés, a commenté : « Au-delà de M. Töpffer invente la Bande dessinée, le prix Papiers Nickelés SoBD 2014 récompense plus largement l’œuvre très vaste de Thierry Groensteen, dont les travaux sont toujours éclairants, et se distinguent par la lisibilité et la clarté de leur propos ».

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants