ZOO

Olivier Péru, l'homme aux mille projets

Auteur(s) :
Olivier Péru

Des projets plein la tête

Ton tome d’Elfes, a remporté le prix lycéen de la BD !

Jean-Luc Istin m’a proposé d’embarquer dans l’aventure Elfes, il y a 2 ans. Comme beaucoup, je tripe beaucoup sur la fantasy, Tolkien et autres. Changer d’univers me tentait bien sûr. Et je n’avais pas besoin de trop réfléchir sur une race sur laquelle j’ai déjà beaucoup lu.

Extrait du tome 3 d'Elfes

Extrait du tome 3 d'Elfes

Il m’a proposé de choisir ma couleur de race. J’ai proposé de partir dans les extrêmes. Avec les Elfes bleus, j’aurai pu raconter une histoire sur les océans, surtout que je suis un gamin de la mer. Mais blanc ou noir me plaisait plus. Ce sont des extrêmes sur lesquels on peut raconter une histoire très contrastée. Marc Hadrien était déjà branché sur les Elfes noirs. Du coup, les blancs me convenaient très bien.

Tu touches également à d’autres domaines que la bande dessinée.

J’ai une liste de rêves d’enfant à réaliser. Il y a faire de la bande dessinée, écrire des romans, faire un film, faire une série TV, faire un jeu vidéo. Je coche au fur et à mesure. Pour la BD, aujourd’hui, j’écris sur des univers complètement différents. Je prends plaisir en changeant d’univers, d’écriture, de musique. Si je devais dessiner moi-même ces albums, je pourrais en faire qu’un par an et je m’en voudrais de perdre autant de temps. C’est l’amour des histoires différentes qui me poussent à écrire pour d’autres.

Tu travailles aussi sur la série Hero Corp avec Simon Astier. Comment es-tu arrivé sur cette aventure ?

Illustration de la bande dessinée Hero Corp

Illustration de la bande dessinée Hero Corp

L’aventure Hero Corp a commencé il y a longtemps. Je travaillais avec la société de production Calt, qui a produit notamment Kaamelot et Caméra café. Un des producteurs m’a parlé d’ Hero Corp et je dois être le deuxième ou troisième gars à être entré dans le projet. J’ai rencontré Simon Astier. On s’est tout de suite bien entendu. Il a développé toute la série, je l’ai juste aidé en dessinant les personnages et des costumes pour la démarche auprès des chaines.

Dès le début de la série, on voulait que l’imagerie BD soit intégrée dans la série. Par exemple, comme c’est un monde de super-héros, ils n’ont pas de journaux mais ils lisent des nouvelles dans les comics. Faire un générique BD donnait cette couleur à la série. J’ai aussi fait les storyboards sur certaines scènes d’effets spéciaux et des costumes. Il y a une vraie famille autour d’Hero Corp, c’est mon projet chouchou. Hero Corp forever ! Nous en sommes à trois saisons et on attend de savoir s’il y en aura une quatrième. J’ai toujours été optimiste sur cette série donc j’y crois.

Faisons un point sur ta checklist : BD, romans, télévision. Qu’en est-il du reste ?

En fait, je suis hyperactif mais je me soigne ! Je ne dors pas beaucoup, 2-3 heures par nuit, ce qui me fait des journées très longues et beaucoup d’heures pour faire plein de choses. J’ai besoin de faire toujours deux choses en même temps sinon j’ai l’impression de m’ennuyer. Je suis incapable de « perdre » mon temps. Je crois au fond de moi que je suis feignant et je fais tout ça pour me préparer à l’être. Dans 20 ans, je serai une grosse feignasse !

J’ai beaucoup de projets en cours avec des gens que j’aime, quel luxe ! J’aimerais faire des jeux de société car j’adore la structure des jeux et c’est un projet sur lequel je veux travailler. En fait, ma seule constante est de me disperser ! Je ne peux pas faire les trucs simplement.

Tes projets de bande dessinée à venir ?

Pour Zombies, nous avons écrit le deuxième cycle avec Sophian. Nous créerons aussi des one-shot sur comment se passe l’épidémie ailleurs dans le monde. Je finis également une série commencée avec Istin et Alexe, Lancelot. Pour Mjöllnir, le premier diptyque ayant bien marché, l’éditeur est d’accord pour la suite, on a plein d’idées avec Pierre-Denis, on va s’y mettre.

Je travaille aussi sur un tome sur les maîtres inquisiteurs, série sur le même principe que Elfes. C’est un univers médiéval fantasy sombre, avec du polar dur. J’ai également fini le premier tome de la série Oracle, avec Martino. Et enfin, je travaille déjà sur la suite d’Elfes : on ne change pas une équipe qui gagne. Nous gardons les mêmes duos avec les mêmes couleurs. On est déjà à la moitié de notre second tome blanc.

Ilustration pour la série Zombies

Ilustration pour la série Zombies

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants