ZOO

Joris Chamblain, heureux papa d'héroïnes pas comme les autres !

Auteur(s) :
Joris Chamblain

Des héroïnes qui en ont dans la caboche !

Cerise, Miette, Enola : vos héroïnes sont souvent des filles. Pourquoi ?

Un T-Rex végétarien, quelle drôle d'idée !

Un T-Rex végétarien,
quelle drôle d'idée !

Et il y en a encore plein d’autres ! Récemment, je me suis aussi mis dans la peau d’un T-Rex végétarien ! Bon, plus sérieusement, un garçon, j’en suis un, donc je n’ai pas grand-chose à découvrir. Et les femmes me fascinent et j’adore raconter des histoires avec des héroïnes. En plus, j’ai travaillé 10 ans dans une école primaire, donc les fillettes, je les connais bien. Et en règle générale, j’ai toujours adoré étudier la psychologie de l’enfant et observer leurs relations sociales.

De plus, je considère que l’héroïne est encore mal représentée. En BD, les filles sont soient des fashion victims soient des mamans de substitution avec des petits frères et petites sœurs dans un giron privé. Le rôle de l’héroïne est en train d’évoluer, des garçons peuvent tout à fait s’identifier à des filles, malgré ce que peuvent en dire certains et je suis fier de participer à mon échelle à cette évolution.

Mais promis, il y aura des petits garçons dans mes histoires. Au moins une histoire avec un héros…

Votre public vous semble-t-il essentiellement féminin du fait du sexe des personnages principaux ?

Forcément, la première vague de nos lecteurs ce sont des petites filles. Mais les mamans lisent l’album, les papas, les grands-parents, les frères, les voisins…En fait, on a tous les âges et tous les sexes. J’ai des tas de petits mecs qui me disent avoir adoré Cerise ! On a même des ados de 15-16 ans parfois, c’est très rigolo ! Voire des grands garçons de la quarantaine qui avouent humblement avoir versé leur petite larme.

La belle rencontre entre une petite fille la maman ours et ses petits oursons !

La belle rencontre entre une petite fille, la maman ours et ses petits oursons !


Les valeurs comme l’amitié ou la gentillesse que vous défendez conduisent-elles votre travail ?

C’est toute l’essence de mon travail, ces valeurs. A l’heure où la gagne, l’individualisme, la compétition, le dépassement de soi sont les valeurs prônées par la société, celles que je défends sont certes un peu niaises ou molles, mais j’ai la conviction qu’elles sont bien plus nécessaires au bon développement des enfants. Mais au final, on peut résumer tout ce que je défends en un seul mot : l’amour. Dans mes histoires, les parents aiment leurs enfants, les héros aiment leurs copains, il n’y a pas de jugement et c’est justement ce qui touche les lecteurs. Beaucoup nous disent que la lecture leur a « fait du bien ». Donc si j’ai transmis un peu d’amour autour de moi, je suis content. Je crois que c’est ça mon but !

Et quels sont vos projets à venir ?

Enola à la rescousse des animaux en détresse !

Enola à la rescousse
des animaux en détresse !

En ce qui concerne la BD, le tome 3 des Carnets de Cerise sortira en novembre 2014. Sorcières sorcières aura bien une suite aussi même si ca va demander un peu de patience. On a trouvé un nouvel éditeur, ça sera un nouveau départ. Il y aura aussi Enola et les animaux extraordinaires, c’est l’histoire d’une vétérinaire pour animaux fantastiques ! Je vais lancer un roman pour les 11-13 ans, Furie. C’est l’histoire de Lou, une jeune fille qui se transforme en renard-garou après bu une boisson énergisante.

Et mon plus gros projet, Nanny Mandy, comptera 18 sorties en 3 ans. Ça parle d’une jeune fille de 17 ans qui garde des enfants et qui, dans chaque tome, aidera l’un d’entre eux à surmonter une épreuve. Il y aura six BD, six romans et six guides d’activités autour de Nanny Mandy. Ces guides contiendront plein d’activités pédagogiques à faire avec des enfants et plein de surprises. Et si le projet plait, on promet encore d’autres volumes !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants