ZOO

Cati Baur et son coup de coeur pour Quatre soeurs

Auteur(s) :
Cati Baur

Des couleurs printanières pour des intrigues profondes

Bettina est un tome qui traite de thèmes particulièrement durs...

Oui ce tome a été très très dur à écrire ! Particulièrement avec Muguette, qui vit un moment très dur à l’hôpital où elle est en chambre stérile. Je ne voulais pas montrer l’hôpital car quand on n’a pas vécu ces choses-là on a du mal à se les imaginer.

La maladie, vue par l'imaginaire

Ce choix de cette représentation imagée n’était pas une solution de facilité : je trouvais plus correct de ne pas rentrer dans l’intimité de l’hôpital, ce qui aurait pu être maladroit... Mais finalement j’ai choisi d’aller au plus maladroit ! J’ai pris le point de vue d’Hortense qui entend que Muguette est à l’hôpital à l’abri des microbes et qu’elle perd ses plaquettes, alors je la montre sous une tente de camping et perdant littéralement des petites plaques de son pyjama !

Comment procédez-vous pour le dessin ? La Vill’Hervé, notamment, est très réaliste !

Ah oui parce que j’y ai passé beaucoup de temps ! J’en ai dessiné le plan et il y a des planches portant uniquement sur la maison. Maintenant ce qui est rigolo c’est que si vous comparez tous les albums, vous verrez que d’un volume à l’autre, des fenêtres disparaissent et il y a pas mal de fautes ! Mais ce n’est pas grave, c’est une maison fantasmée, biscornue, en évolution... Certaines pièces, certains éléments sont décrits précisément par Malika, par exemple le lit de Geneviève qui tout en bois et clos avec des panneaux. C’est un lit traditionnel en Bretagne.

La Villa Vil'hervé

Quand je lis le livre de Malika, je me fais des images mentales très précises et puis je n’ai « plus qu’à » les mettre sur le papier ! Je fais aussi beaucoup de recherches ! Ne serait-ce que pour dessiner un vélo, je passe deux ou trois heures sur Google Images pour avoir LE modèle de vélo ! J’essaye aussi de le trouver vu d’angles différents pour pouvoir le dessiner au mieux !

Chaque tome représente une saison, cette fois-ci c’est le printemps...

Le printemps est ma saison préférée, j’étais aussi heureuse de pouvoir le dessiner que de le voir arriver !

Etes-vous allée en Normandie pour dessiner ?

Ca fait très longtemps que je ne suis pas allée par là-bas ! En plus on ne sait pas exactement où se passe l’histoire ! Ce n’est ni vraiment la Bretagne, ni vraiment la Normandie.

Comment-vous avez-vous procédé pour les personnages ? Certains par exemple Tancrède font penser à des acteurs connus !

Tancrède et Charlie

Charlie et Tancrède

Tancrède, c’est Louis Garrel ! J’ai tout un casting, Geneviève c’est Sandrine Bonnaire à quinze ans ; Enid, Charlotte Gainsbourg dans L’Effrontée ; Hortense, Sophie Marceau dans La Boum et Charlie Katie Holmes ! Avec ce casting de départ, les personnages évoluent ! Bettina est la seule moins inspirée d’un personnage réel, quoiqu’elle tient un petit peu de Lilian Gish, actrice du muet, que j’ai beaucoup changée, par exemple avec son nez pointu !

Je m’inspire aussi d’inconnus croisés dans la rue, je fais des mélanges. Par exemple ce matin dans le métro je voyais un petit garçon d’une quinzaine d’années chahuter avec ses copains et je suis dit : « Oh ! J’ai trouvé Augustin ! » J’ai tout de suite pris mon téléphone et fait une espèce de croquis, ou plutôt des traits... mais j’ai mon Augustin !

Quand paraîtra le quatrième tome ?

En général j’annonce deux ans pour chaque album, Bettina m’a demandé 20 mois. Après j’ai un peu changé de technique donc j’espère aller plus vite. Si tout va bien, je dirais début 2018, si j’arrive à aller plus vite, 2017. J’aimerais aussi travailler sur un projet personnel, Vent Mauvais, pour les adultes... et d’autres projets !

Villa Vill'Hervé de nuit

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants