ZOO

Mais où est Kiki ? (Janvier 2020)

couverture de l'album Mais où est Kiki ?

Éditeur : Dupuis

Scénario : Robber, BlutchDessin : BlutchColoriste : Delphine Chédru, Roman Gigou, Isabelle Merlet

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 16.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Tif et Tondu dessiné par Blutch ? Ce qui pouvait apparaître comme un canular s’avère être une réussite totale. Avec Robber au scénario, Mais où est Kiki ? dépoussière la série de manière jouissive.

Les séries mythiques, enjeu financier considérable pour les gros éditeurs, ont du mal à survivre au décès de leurs créateurs. Les « repreneurs », contraints de reproduire l’oeuvre originelle, peinent à faire naître autre chose qu’une pâle copie. La solution, qui joue à plein l’effet nostalgie, tient certainement dans les cartes blanches données aux artistes pour revisiter les classiques. Spirou et Fantasio en éclaireur, [{RED_SER-12348}]Alix [Senator][{/RED_SER-12348}], Lucky Luke ou Blueberry plus récemment ont montré que reprise pouvait rimer avec albums enthousiasmants. Mais Tif et Tondu ?!

Le pari était osé. Certes, trois albums de Choc (le méchant de la série) étaient parus depuis 2014. Mais la série principale n’avait plus connu de nouvel opus depuis 1997. Il fallait donc frapper fort pour susciter l’intérêt au-delà du cercle des (vieux) aficionados. L’annonce du nom du dessinateur fit l’effet d’une bombe : l’élu était Blutch, virtuose du trait dont les albums sont à des années-lumière de l’univers de Tif et Tondu. Oui mais.

40 ans d'attente

Blutch est happé par la série à l’âge de 10 ans. Il transmet le virus à son frère cadet. Et rien n’est plus fort que les amours de jeunesse. 40 ans plus tard, les deux frangins réalisent donc un rêve de gosse : écrire une histoire de Tif et Tondu, les détectives amateurs. Truculent, drôle, à plusieurs degrés de compréhension, truffé de clins d’oeil (l’action se déroule en 1985), ce polar est tout sauf un travail de commande. Les deux « justiromanciers », quadras au léger embonpoint, évoluent dans une atmosphère qui rappelle autant les films d’Henri-Georges Clouzot que ceux de Georges Lautner.

Dialogues ciselés, personnages attachants, intrigue à la fois complexe et limpide, Mais où est Kiki ? possède tous les ingrédients d’une bande dessinée policière de premier choix. Et l’on se plaît à imaginer une suite à ce Tif et Tondu « vu par », dont le ton parlera beaucoup aux adultes.

Article publié dans le magazine Zoo n°75 (Janvier-Février)

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants