ZOO

La Colonne - T2

couverture de l'album

Série : La ColonneTome : 2/2Éditeur : Futuropolis

Scénario : Christophe DabitchDessin : Nicolas Dumontheuil

Genres : Documentaire BD

Public : À partir de 16 ans

Prix : 17.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Suite et fin de cette formidable histoire en deux tomes. La folie des chefs de la colonne entraîne cette armée dans un bain de sang dont peu sauront réchapper. Le glissement de l’esprit européen de la colonne vers son pendant africain introduit un semblant de magie dans ce tome très réussi.

La colonne continue son avancée dans l’Afrique et dans la cruauté. Au fur et à mesure que se tarissent les faibles réserves fournies par l’administration, c’est le pays qui supporte de plus en plus l’effort de découverte. C’est d’ailleurs pour gagner du temps sur l’itinéraire que le binôme formé par le capitaine Boulet et le lieutenant Lemoine décide de passer par le territoire d’une reine, qui ne compte pas se laisser piller... Entre mystique africaine et folie européenne, la colonne se perd alors peu à peu dans la savane.

Chrisophe Dabitch mèle habilement les discours coloniaux à la démesure, puis à la folie de deux hommes. La découverte devient conquête, la France s’éloigne et peu à peu c’est leur royaume que Lemoine et Boulet tentent de construire. La folie apparaît d’autant mieux au lecteur qu’il observe les débordements des deux officiers par les yeux de l’esprit de la colonne, protagoniste invisible pour tous. Le regard de Souley, tirailleur qui cherche avant tout à rentrer chez lui, complète habilement ce tableau.

Le trait de Dumontheuil s’accorde merveilleusement bien avec ce scénario. L’horreur est présente à chaque case et les expressions amusées sur les visages des bourreaux ne font qu’amplifier leur barbarie. La caricature se mêle aux atrocités de la guerre dans un choix graphique audacieux et surtout très réussi.

La Colonne convainc : raconter un fait historique dramatique en deux tomes sous la façade d’une caricature est non seulement possible mais diablement efficace.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants