ZOO

La Déconfiture - T1

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.3 pour 6 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

6 Critiques Presse

note de la critique

La Seconde Guerre mondiale démarre et c’est déjà la déconfiture pour les troupes françaises. Le soldat Videgrain veille sur les corps. Mais au moment de repartir, il découvre une balle logée dans le réservoir de sa moto. Première partie réussie, texte comme graphisme, de cette histoire ubuesque et pourtant troublante de réalité.

note de la critique

Dans la France en déroute de juin 1940, deux soldats tentent de retrouver leur régiment. Premier tome d'un nouveau récit sobre et captivant de Pascal Rabaté.

note de la critique

Comme à son habitude Rabate reste juste et sincère. On se laisse entraîner dans cette errance nonchalante, comme si nous étions aux côtés d'Amédée, sur ces routes. C'est vraiment un album très agréable à lire, avec cette petite retenue très appréciable, qui nous garde en périphérie de cette guerre sans pour autant ne parler que de ça !

note de la critique

Une leçon d'histoire toujours bien mis en image par un Pascal Rabaté toujours aussi bon quand il gère un album du début à la fin.

note de la critique

Après les divertissantes études de moeurs qu’étaient ses scénarios écrits dernièrement pour David Prudhomme, Sébastien Gnaedig ou Simon Hureau, le responsable de la sublime adaptation du roman « Ibicus » revient au dessin (et quel dessin !) pour nous conter la débâcle de juin 1940, pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans un diptyque qui s’annonce une fois de plus incontournable : comme toutes les bandes dessinées de Pascal Rabaté !

note de la critique

France, 1940. Videgrain, estafette au 11e régiment, est séparé de son détachement. Perdu au milieu de la Débâcle, il erre à la recherche de son unité sur des routes encombrées de colonnes de civils fuyant l’avancée allemande. Cette fois, c’est la guerre, la vraie. Plus de vingt-cinq ans après Exode, Pascal Rabaté rejoue la Drôle de Guerre dans La déconfiture. Le refrain est bien connu : face à la Blitzkrieg de la Wehrmacht, les forces françaises, aussi mal équipées que préparées, se font balayer en quelques semaines. Entre Robert [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (3)

note de la critique de nicholas

Un tres bon moment de lecture, narrative et graphique... Et que dire des bons mots de Rabaté qui jonchent la débâcle de la France pendant la deuxième guerre mondiale. Une lecture de la guerre différente.

Posté le 21/11/2016 à 10h32

Les premières planches sont magnifiques, les textes - comme d'hab avec Rabaté - font mouches. Un album qui fait bien envie pour MA rentrée :-)

Posté le 22/08/2016 à 14h07

avatar de L'historien

Je l'ai acheté hier après-midi à mon libraire Le Divan. J'ai pu voir Pascal Rabaté dédicacer... Lecture ce soir de la Déconfiture !

Posté le 04/09/2016 à 18h11