ZOO

La Guerre des Lulus, La Perspective Luigi - T1 : La Perspective Luigi T.1 (Juin 2018)

couverture de l'album La Perspective Luigi T.1

Série : La Guerre des Lulus, La Perspective LuigiTome : 1/1Éditeur : Casterman

Scénario : Régis HautièreDessin : Damien Cuvillier

Genres : Historique

Public : À partir de 9 ans

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

En pleine guerre des tranchées, les Lulus, cinq enfants, veulent fuir la zone occupée. Manque de bol, ils se trompent de train et déboulent à Berlin, capitale du Reich... Ils rencontrent des gosses des rues et sauvent leur peau en permanence. Un nouveau cycle réussi pour cette série menée par un duo de Bretons.

C’est le printemps 1916. Les Lulus, quatre jeunes orphelins français et une réfugiée belge, cherchent à tout prix à fuir la zone occupée par l’armée allemande. Mais ces cinq enfants se trompent de train. Ils arrivent à Berlin, capitale du Reich. Coup dur pour les mômes. Heureusement, leur route croise celle d’un groupe d’enfants des rues. Dès lors, toutes les astuces et combines sont les bienvenues pour survivre.

Après les cinq premiers tomes de la série, le scénariste Régis Hautière se lance dans un diptyque intéressant. On y retrouve les cinq Lulus, un peu fébriles d’avoir loupé le bon train pour s’évader mais toujours avec la fraîcheur et l’insouciance de l’enfance. Arrivés à Berlin, ils vont devoir rivaliser de malice pour ne pas se faire arrêter. L’aide des gosses allemands qu’ils rencontrent est salvatrice. Une belle histoire.

Le Brestois Damien Cuvillier donne à voir l’étendue de son coup de crayon dans ce prolongement de la série d’origine. De la rondeur, de la couleur et du dynamisme apportent à cet album les ingrédients nécessaires pour en faire une bonne histoire. C’est beau et bien fait.

La chronologie est l’une des forces du premier volet de ce prolongement de La Guerre des Lulus. Le récit de cet album se déroule en 1936 : un des enfants, devenu adulte, raconte avec émotion cette partie de sa vie pendant la guerre des tranchées. On ressent tout le poids de son histoire par le biais d’une narration bien construite. À suivre dans le deuxième et dernier tome.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants