ZOO

La tour - T1 (Juin 2021)

couverture de l'album

Série : La tourTome : 1/1Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jan Kounen, Omar Ladgham, Mr Fab

Collection : Comix Buro

Prix : 14.95€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Bruxelles, 2042. Il y a trente ans, une bactérie s’est répandue et a pratiquement décimé l’humanité. Depuis, les survivants vivent entassés dans une immense tour, protégés de l'extérieur toxique, sous la tutelle d'une IA nommée Newton. Cependant, un vent de révolte commence à gronder au sein de cette communauté.

Dans la continuité de plusieurs autres projets actuels, le modèle post-pandémie commence à s’installer de plus en plus dans notre imaginaire. Définitivement au centre d’une réflexion sur notre avenir, sur les conséquences que nos actes peuvent avoir sur notre propre survie, les auteurs nous proposent des visions pessimistes d’un futur dystopique inquiétant. Le post-apocalyptique n’a jamais été aussi proche !


Il y a trente ans, le monde que nous connaissons a disparu

Il y a trente ans, le monde que nous connaissons a disparu
© Glénat

Avec cette série prévue en trois volumes, Jan Kounen, Omar Ladgham et Mr Fab nous plongent dans un univers en ruine où la moindre expédition de ravitaillement à l’extérieur est précautionneusement chronométrée, obligeant ceux qui s’y attardent à porter de lourds scaphandres hermétiquement fermés. Très vite, nous comprenons que la vie à l’intérieur de cette Tour, qui abrite les rescapés, est régie par un ensemble de règles qui ont permis à ce microcosme de tenir au fil des années. Toutefois, progressivement, se sont constitués deux groupes très distincts : les «anciens», qui ont connu la vie d'avant et les «intras» qui sont nés ensuite. Ces derniers commencent petit à petit leur indépendance, afin de vivre leur vie sans toutes ces contraintes liées à cette société en sursis.


L’humanité survit, isolée dans une immense tour

L’humanité survit, isolée dans une immense tour
© Glénat

Si l’intrigue reste assez classique dans ses idées et dans le déroulé du récit, le scénario développe une ambiance très intrigante et accrocheuse, avec une tension qui monte au fur et à mesure que nous avançons dans l’album. On ne peut éviter, bien sûr, le côté introductif de ce premier volume qui met en place le mode de fonctionnement de cette micro-société qui s'est organisée autour de ce danger que représente l'extérieur. On voit déjà apparaître la notion de caste, des degrés qui séparent les uns des autres, on découvre les conflits qui s'installent entre les deux générations, une opposition qui met, logiquement le feu aux poudres, presque littéralement.

Un album qui demeure une bonne surprise, servi par les très belles planches très inspirées de Mr Fab, très expressives, avec un soin tout particulier pour les décors. Impressionnant !

On attend la suite.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants