ZOO

LastMan - T10 (Août 2017)

couverture de l'album

Série : LastManTome : 10/12Éditeur : Casterman

Scénario : Balak, Mickaël Sanlaville, Bastien VivèsDessin : Balak, Mickaël Sanlaville, Bastien Vivès

Collection : Kstr

Genres : Aventure

Public : À partir de 12 ans

Prix : 12.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Un sombre sorcier, bien connu des connaisseurs du dessin animé Last Man, déterre le passé de Marianne et lève le voile de Reine Iguane sur de nombreux mystères. Balak, Michaël Sanlaville et Bastien Vivès font quelques pas en arrière dans le temps pour faire prendre du recul au lecteur et mieux relancer l’intrigue toujours pleine de tiroirs et de rebondissements de Last Man.

Alors que les ténèbres s’abattent toujours plus sur les deux mondes de part et d’autre du rift, le mystérieux sorcier entame un rituel macabre autour de la statue de la défunte Marianne. La jeunesse de la boulangère guerrière semble renaître, entraînant vers la mort les protagonistes de ce passé si prometteur.

Les trois auteurs de Last Man, suivant la dynamique de la série animée narrant le passé de Richard Aldana, offrent un dixième tome étoffant la jeunesse de Marianne et les origines d’Adrian. Ce scénario semblant élaboré depuis le premier tome et liant entre eux des personnages a priori sans rapport a de quoi ravir les lecteurs attentifs et aimant les histoires à tiroirs.

Côté dessin, deux espaces-temps impliquent deux univers graphiques différents, et là aussi les auteurs ne nous déçoivent pas. Le passé flou et enchanteur de Marianne détonne encore plus avec la clarté et la violence d’un présent où le bon sens et les bons sentiments ont fait place à la guerre et aux exécutions sordides.

Aux fidèles lecteurs de Last Man qui auraient eu l’audace ou l’inconscience de ne pas suivre la série animée du même nom, attention ! Le passé rattrape l’histoire des neuf premiers tomes et ce dixième chapitre ne saurait s’apprécier complètement sans connaître les faits de la série. En tout cas, Last Man assoit son statut de manga à la française au scénario très bien pensé et définitivement culte.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants