ZOO

Le Jardin secret - T1 (Avril 2021)

couverture de l'album

Série : Le Jardin secretTome : 1/1Éditeur : Dargaud

Scénario : Maud BegonDessin : Maud Begon

Prix : 16.50€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Un récit empli de poésie dans lequel l’arrogante Mary, orpheline de dix ans recueillie dans le manoir d’un oncle souvent absent, s’épanouit peu à peu au contact d’un jardin abandonné et luxuriant, entouré de personnes bienveillantes.

1910. On en sait peu sur la vie d’avant de Mary, à part qu’elle vivait en Inde, que ses parents sont morts du choléra, et qu’elle avait une servante dévouée l’habillant chaque matin. Ce qu’on sait aussi, c’est que Mary est très désagréable. Elle est décrite comme laide et malingre, mais Maud Begon, de son trait enlevé, en fait plutôt un petit oiseau au visage rond et au bec pointu, ce qui lui va très bien. À son arrivée en Angleterre dans le manoir perdu dans les landes de son oncle, Monsieur Craven, veuf bossu et replié sur lui-même, Mary va se transformer au contact de Martha, la toujours souriante femme de chambre, de Ben le jardinier, d’un rouge-gorge ressemblant un peu à Mary, ainsi que de Dickon, le frère de 12 ans de Martha ami des animaux. Et surtout des jardins qui entourent le manoir.

Mary est une petite fille renfermée désagréable et malingre

Mary est une petite fille renfermée désagréable et malingre
© Dargaud

Le vrai héros de cette BD est d’ailleurs cet enchevêtrement de jardins, avec en point d’orgue Le jardin secret donnant le titre du livre. Ce jardin, qui abrite les rosiers redevenus sauvages de la défunte épouse de l’oncle, est fermé depuis la mort de celle-ci. Mais grâce à son petit complice à plumes, Mary en trouve la clé et va peu à peu investir ce jardin, entre deux explorations du manoir qui reste bien mystérieux. Quels sont ces pleurs qu’elle croit entendre les soirs de grand vent?

Cette BD est l’adaptation d’un roman de Frances Hodgson Burnett, l’autrice entre autres de La petite princesse, œuvre adaptée en dessin animé et en BD sous le nom de Princesse Sara(h).

Mary va changer grâce à la recherche d'un jardin mystérieux

Mary va changer grâce à la recherche d'un jardin mystérieux
© Dargaud

Maud Begon rend vivants tous les végétaux qui composent le jardin, elle en fait tantôt une cathédrale pointant vers le ciel tantôt une mélodie visuelle ondulant autour de la petite fille, toujours avec un rendu très graphique, traduisant bien ce cadre épanouissant pour Mary tout au long de ce récit d’apprentissage. Un peu comme dans Mon voisin Totoro, le chef d’œuvre de Miyazaki, cette rencontre de l’enfance et de la nature est un baume bienfaisant.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants