ZOO

Le Train des Orphelins - T5 (Janvier 2015)

couverture de l'album

Série : Le Train des OrphelinsTome : 5/8Éditeur : Grand Angle

Scénario : Philippe CharlotDessin : Xavier Fourquemin

Collection : Grand Angle

Genres : Aventure

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Cowpoke Canyon, premier volet du troisième cycle de la série Le Train des orphelins, sait toujours aussi bien jouer avec le suspense. Ce cinquième tome a cependant une valeur historique moindre et se révèle clairement moins original.

Après une vie de recherches, les deux frères sont enfin ensemble mais les retrouvailles s’avèrent délicates. Jim est heureux avec Bianca. Joey, lui, n’arrive pas à se débarrasser d’un passé trop douloureux, se réfugiant dans l’alcool. Lisa, rongée par un serment fait des décennies plus tôt, est mourante. Dans leur passé, Harvey, qui se fait toujours passer pour Jim, retourne à Cowpoke Canyon. Le juge Hawk l’a chargé de retrouver Joey pour lui annoncer un héritage. Lisa, mariée à l’horrible Effron, est mère d’un petit garçon tandis que Joey subit toujours les maltraitances de son ivrogne de père adoptif.

La narration s’avère fluide et l’intrigue double fonctionne toujours bien cependant l’histoire ne séduit pas autant que dans les tomes précédents. Si le suspense concernant les origines des orphelins et le secret de Lisa prennent bien, le récit donne, lui, l’impression de s’étirer. Toute l’originalité due à un contexte historique précis et peu courant, s’étiole au détriment d’un récit plus convenu, avec Harvey et ses manipulations au centre de l’intrigue. Les personnages perdent en crédibilité et en profondeur. Ils semblent même plus caricaturaux là où, jusqu’à présent, ils touchaient énormément.

Le trait semi-réaliste, toujours très maîtrisé et personnel, offre des décors fouillés et des personnages très expressifs. Pourtant les scènes finissent par donner une petite impression de redite, probablement en raison d’une intrigue générale ne progresse plus.

Ce troisième cycle se lit très agréablement mais déçoit car en dépit d’un suspense présent, il ne fait pas avancer l’intrigue. Il marque une baisse de qualité et de personnalité dans une série jusque là brillante.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants