ZOO

Les Reines de sang - Tseu Hi, la dame dragon - T2 : Tseu Hi, La Dame Dragon T.2

couverture de l'album Tseu Hi, La Dame Dragon T.2

Série : Les Reines de sang - Tseu Hi, la dame dragonTome : 2/2Éditeur : Delcourt

Scénario : Philippe NihoulDessin : Fabio Mantovani

Collection : Histoire et Histoires

Genres : Historique

Public : Tout public

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Devenue régente, Tseu Hi doit faire face à la révolte des Taiping, qui grossit depuis 10 ans. Si les révolutionnaires prennent Shanghaï, ils tiendraient toutes les routes commerciales de l’Empire au sommet duquel Tseu Hi s’est hissée... Aidée par son fidèle ami Li Lieng Yi, l’impératrice va chercher de l’aide chez les Occidentaux au grand dam des gardiens de la tradition.

Le chef de la révolte taiping, Hong Xiuquan, vient d’infliger une lourde défaite à l’armée impériale, s’ouvrant ainsi la route vers Shanghaï. À Pékin, dans son palais, Tseu hi condamne à tour de bras ceux qu’elle juge responsable de ce désastre d’une façon ou d’une autre. Après avoir entendu deux de ses conseillers, elle décide d’envoyer son fidèle ami et amant Li Lieng Yi à la rencontre des Occidentaux pour s’allier avec eux malgré la réticence des conservateurs.

Avec ce second album, le lecteur pénètre dans les noires coulisses du règne de Tseu Hi. Devenue impératrice, Tseu Hi considère que son destin et celui de la Chine sont liés. Toute personne qui la menace, menace la Chine et inversement : pour défendre cette conception du pouvoir, elle ira de plus en plus loin pour le conserver, payant parfois un prix très élevé. Philippe Nihoul rend son impératrice touchante malgré ses manœuvres détestables, grâce à l’histoire d’amour qui la lie à Li Lieng Yi et leur désir de survivre à tout prix.

Fabio Mantovani joue sur la variété du découpage pour apporter beaucoup de dynamisme à ce récit où les intrigues politiques sont nombreuses. Il fait aussi vieillir ses protagonistes par petites touches, ce qui rend très humains des personnages à l’histoire hors du commun.

Ce dernier tome sur Tseu Hi clôt avec magnificence le diptyque consacré à la dernière impératrice de Chine, une reine au destin ensanglanté.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants