ZOO

Marsupilami par - T2 : Des histoires courtes du Marsupilami par... 2/2

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.9 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

En bref : hommage réussi au Jedi Marsupilami De l’Arctique à l’espace, de cartel palombien en paresseux, de cimetière d’éléphant en survivants post-apocalypse nucléaire, de mutation génétique en Jevouslékas, d’ange gardien en requiem, les auteurs contemporains réinterprètent le caractère, la fougue, la loyauté du Marsupilami. Sans trahir le créateur Franquin, son successeur Batem, ils réinventent le mythe, le rendant profondément sensible, presque humain. C’est un hommage touchant et vibrant à un personnage de papier, dont nos rêves de lecteur, à [...]

note de la critique

Marsupilami collectif 2, pertinent et travaillé

Il vient d’être le chef de file de la protection des espèces animales en danger dont on peut craindre la disparition programmée de la moitié d’entre-elles à horizon 2080. Dernièrement, en partenariat avec la librairie mulhousienne Canal BD-Tribulles, les éditions Dupuis et le Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse, on a pu découvrir les deux derniers albums du Marsupilami. Mais cette fois on les a lu et en particulier le très pertinent album collectif Marsupilami tome 2 qui traite en histoires courtes, sous les plumes de divers scénaristes et dessinateurs, de [...]

note de la critique

A l’approche de l’été, il est grand temps d’envisager un vol direction Palombie en compagnie du Marsupilami. Dans le second tome d’une série hommage, dix-sept auteurs réinterprètent l’univers imaginé par Franquin en dix histoires courtes. Pour le plaisir de tout amoureux du célèbre marsupial et de celui qui voudrait le découvrir.

note de la critique

Dix histoires courtes du Marsupilami, protecteur des faibles et de la nature, tantôt en hommage, tantôt réinterprété, avec un fort parfum de nostalgie. Un délice visuel.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants