ZOO

Nains - T4 : Oösram des Errants (Mai 2016)

couverture de l'album Oösram des Errants

Série : NainsTome : 4/16Éditeur : Soleil

Scénario : Nicolas JarryDessin : Jean-Paul Bordier, Stéphane Créty

Collection : Heroic fantasy

Genres : Heroic fantasy

Public : Tout public

Prix : 15.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.0

Dessin

4.0

Banni par les siens, Oösram entraîne les Errants dans un vent de révolte pour rendre l’honneur à ces bannis. Délivrant un scénario très classique et trop naïf, illustré très proprement par Jean-Paul Bordier, Nicolas Jarry ne prend aucun risque pour sa première bande dessinée sur les nains errants.

Cédant à la cupidité, Oösram du Bouclier trahit son roi et fait entrer sa famille dans la honte et l’exil. Ils deviennent des Errants, des sans droits méprisés des quatre ordres nains. Leur quotidien est une lutte précaire pour leur survie. Un drame va réveiller la fureur d’Oösram, ralliant tous les Errants sous sa bannière pour retrouver un semblant de vie et de dignité.

Nains T.4

Pour dépeindre un ordre souillé par le déshonneur, Nicolas Jarry a utilisé tous les clichés de l’heroic fantasy. Sens de l’honneur, loyauté guerrière, valeurs familiales et guerre pour la survie : aucun lieu commun de l’aventure romanesque n’est épargné. Il en résulte un héros, Oösram, digne de la naissance légendaire d’un clan, mais perdu dans un charabia torturé et tortueux qui endort le lecteur toute la première moitié du tome.

Le point positif de cette bande dessinée d’aventure est son dessin. Soucieux des détails, autant sur les traits des Nains, leurs vêtements guerriers, leurs armes, leurs porcs de combat, Jean-Paul Bordier livre un travail graphique impeccable. Le découpage des scènes de bataille en multitudes de plans dynamiques répondent à ses doubles-pages de paysages très bien réalisées, presque trop propres.

Il est difficile de rédiger la genèse d’une légende de fantasy sans tomber dans le piège du romantisme et de la naïveté. Ce que Nicolas Jarry avait très bien réussi dans le premier tome de la saga Nains sur Redwin de la Forge, il ne parvient malheureusement pas à le reproduire avec Oösram des Errants. Espérons que la suite sera meilleure.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants