ZOO

Scotland - T1 (Mars 2022)

couverture de l'album

Série : ScotlandTome : 1/1Éditeur : Dargaud

Scénario : Léo, Rodolphe, Bertrand MarchalColoriste : Sébastien Bouët

Genres : Fantastique, Science-Fiction

Public : À partir de 12 ans

Prix : 12.00€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Plongée dans un épisode intimiste de la vie de l’agent du MI6 Kathy Austin. Un flirt avec le fantastique que nous suggère la lande écossaise. Mais cette ambiance doucement mélancolique se voit perturbée par l’irruption du KGB...

Kathy arrive en Ecosse pour prendre possession de son héritage, la maison de sa grand-tante, où elle venait passer ses vacances enfant, face au loch. Une déconvenue l’attend : la maison a brûlé deux mois plus tôt. Un incendie visiblement criminel, mais pour quelle raison ? Et quelle est cette silhouette que Kathy croit apercevoir à l’étage des ruines de la demeure ? Pourquoi la grand-tante décédée avait-elle une expression de terreur sur son visage ? Que cherche Oscar Denton, sympathique mais énigmatique membre de la société Bram Stoker ? Et quelles sont les intentions de ces agents du KGB (nous sommes dans les années 40) qui convergent dans le coin ?

Rodolphe et Leo prennent leur temps pour installer l’histoire, donnant une grande importance à l’ambiance. Il y a assez peu d’action. Kathy croise la route de personnages dont certains font écho à son passé en ces lieux. Peu à peu, les souvenirs remontent à la surface. Un amour de jeunesse qui aurait pu déboucher sur une relation durable s’invite dans ses rêves. Une ambiance légèrement fantastique enrobe le tout sans que l’on sache vraiment si c’est notre imagination (ou du moins celle des personnages) qui nous joue un tour. Jusqu’à ce que les agents russes nous apprennent que... mais ne dévoilons pas trop l’intrigue.

Les missions fantastiques de Kathy Austin T.1 - Scotland

Les missions fantastiques de Kathy Austin T.1 - Scotland
© Dargaud, 2022

Bruno Marchal offre son dessin élégant au récit. On apprécie le soin qu’il apporte tant aux personnages qu’aux décors. Sa représentation du château de « Bouboule », un des amis de jeunesse de Kathy, est une belle réussite. Et mention aux couleurs de Sébastien Bouët, qui restitue tout en nuances la luminosité des paysages écossais.

On aurait pu espérer davantage de densité dans l’album, mais le rythme indolent a son charme, celui de la lande sauvage écossaise. Nous quittons ce tome 1 en plein suspense, quand l’action s’accélère enfin, ce qui est assez frustrant. Evidemment, les auteurs ont fait exprès, les fourbes !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants