ZOO

Secrets, L'écorché - T1 : L'écorché, T.1

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.7 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

La grâce des plus laids

Juste après la Commune de Paris, une femme confie, à un couple de bouchers, son nouveau-né dont le monstrueux bas du visage est caché par une sorte de minerve. En grandissant, cet enfant difforme et muet subira les sarcasmes des autres gamins et entretiendra des rapports difficiles avec les femmes. Il va, toutefois, se découvrir des talents de peintre, séduisant les bourgeois amateurs d’art qui aiment s’encanailler dans le Montmartre populaire, grâce à des toiles étonnantes, réalisées avec du sang de boeuf… Décidément, Frank Giroud est de plus en plus prolixe : après [...]

note de la critique

Secrets, l'écorché 1. L'écorché - 1

Paris, 1871, l'aventure de la Commune se termine dans le sang et les larmes. Quatre années plus tard, une jeune femme confie son bébé atteint d’une difformité au visage à un couple de bouchers. En grandissant, il est contraint de la masquer avec un cache-col en cuir, subissant les sarcasmes des autres enfants. Muet, Tristan aide ses parents adoptifs à la boucherie, jusqu’au jour où il se découvre un goût prononcé pour la peinture en dessinant sur un mur avec le sang coulant de l’abattoir. Fort de ce talent et d’une grande sensibilité, il a trouvé sa voie et ne tarde pas [...]

note de la critique

A Paris à la fin du XIXe siècle, un artiste maudit, porteur d'une horrible difformité, va découvrir le secret de ses origines. Un thriller prenant, « giroudesque », dans une superbe reconstitution d'époque...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Peu après la Commune, un enfant adultérin est confié à un couple de bouchers, qui l'élève avec amour. Mais Tristan, infirme et muet, grandit en solitaire. Tout en gagnant sa vie aux abattoirs, il découvre la peinture. Il devient cet artiste maudit, s'exprimant par un art violent, ce qu'il ne peut dire par ailleurs.

Véritable oeuvre d'esthète, L'écorché met en scène le Paris fin de siècle, des horreurs de la Commune aux lumières de l'Exposition universelle. Une fresque historique superbe !

Posté le 26/10/2013 à 23h25