ZOO

Un Grand Bourgogne oublié - T2 : Un Grand Bourgogne Oublie T.2 (Octobre 2017)

couverture de l'album Un Grand Bourgogne Oublie T.2

Série : Un Grand Bourgogne oubliéTome : 2/3Éditeur : Grand Angle

Scénario : Boris Guilloteau, Perche

Collection : Grand Angle

Prix : 18.90€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Un deuxième volume bon comme le bon vin

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Deuxième volet de la saga du Grand Bourgogne oublié encore plus réussi que le premier. Scénario et dessin font de cette bande dessinée un très grand millésime, puissant à la lecture et bien encore après. Les trois frères Jaffrès l'emporteront-ils contre un vilain parasite qui détruit leur vigne, largement encouragé par la jalousie d'un voisin et la débilité du principe de précaution de l'Etat ? Tatata.

Dans le premier volet de cette série dont chaque tome raconte une histoire complètement indépendante, on rencontrait Manu, vigneron bourguignon, dont l'objectif était de créer le meilleur vin possible. Dans cette deuxième aventure, tout démarre mal pour les trois frères Jaffrès. Sous l'oeil bienveillant de leur mère, ils gèrent le domaine transmis par leur père. Mais l'apparition de cicadelles, un parasite, entraîne l'apparition de la flavescence dorée, le cauchemar de tout viticulteur.

Pire : le préfet oblige les frères Jaffrès à supprimer un tiers de leurs vignes. Un tiers, le calcul est vite fait : un des trois frangins doit quitter le domaine. C'est, en tout cas, ce que prétend leur (affreux) banquier, qui manigance avec un autre vigneron jaloux qui a toujours détesté la famille Jaffrès. Leur médiocrité humaine fera-t-elle le poids face à la solidarité des vignerons de Bourgogne et du Jura ? Rien n'est moins sûr.

Un Grand Bourgogne oublié T.2

Un Grand Bourgogne oublié T.2
© Grand Angle, 2022

Contre toute attente, c'est à la grande vente aux enchères de Hospices de Beaune que l'histoire va connaître un nouveau rebondissement. Un vin d'exception hongrois, « le vin des rois et le roi des vins », ainsi que les restes d'une cuvée exceptionnelle de vin jaune du Jura, rachetés par une amie d'un des trois frangins sanguins, entrent aussi dans la composition de cette belle histoire vinifiée.

Ce deuxième volet est aussi puissant à la lecture que les nectars contenus dans la multitude de flacons que descendent cette bande d'amoureux de la vigne. Le noir et blanc léché et le trait plein d'humour de Boris Guilloteau est harmonisé par de très légères touches de couleurs lorsque l'émotion vinicole le nécessite. Santé.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants