ZOO

Un Jour sans Jésus - T1

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.4 pour 5 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

5 Critiques Presse

note de la critique

Dimanche de Pâques, J 2 après la crucifixion d’un certain Jésus. Ce moment où apôtres, Romains, pharisiens et zélotes se retrouvent devant le tombeau vide et se demandent qui a bien pu planquer ce fichu corps et où ? ! Iconoclaste et irrévérencieuse, voilà une BD qui ravira ceux qui pensent qu’on peut rire de tout... surtout si c’est idiot.

note de la critique

Marie-Madeleine est en émoi : le corps du Christ a disparu ! La nouvelle se répand comme une traînée de poudre et tous s’interrogent : qui a fait le coup ? Quoi qu’il en soit, il faut trouver un coupable au plus vite, car il n'en faut pas davantage pour mettre la Palestine à feu et à sang. Si le religieux est un thème à haut risque, doit-on pour autant s’interdire de parler d’apôtres et de marchands du Temple ? À l’évidence Nicolas Juncker n’a pas d’état d’âme et grand bien nous fasse ! Privilégiant la dérision à tous les niveaux, l’auteur de La vierge et la putain [...]

note de la critique

Partez d’une histoire un peu connue, celle d’un certain Jésus. Replacez là dans son contexte historique, avec des zélotes, des pharisiens et des envahisseurs romains. Fumez, buvez, embrassez qui vous voulez et surtout ne vous interdisez rien ; Ni le télescopage du contemporain dans les dialogues censés être d’époque, ni les hypothèses les plus farfelus d’apôtres cannibales. Rien. Jubilez, riez, soyez en paix. On sent que le scénariste connaît l’histoire et les protagonistes et qu’il a souhaité dynamiter tout cela avec une extrême jubilation. On peut voir [...]

note de la critique

Le corps de Jésus disparaît de son tombeau le dimanche de Pâques, et les apôtres sont incrédules. Début d'une série humoristique au ton très Kaamelotien, surprenante et amusante.

note de la critique

Délire biblique

L’occasion de nous offrir des répliques croustillantes (qui ne saute pas n’est pas Palestinien) entre deux signatures de tracts syndicalistes. On rit de bout en bout et on se dit qu’Un jour sans Jésus promet d’être une sacrée journée !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants