ZOO

André Devaivre et son atelier en chantier

Quand l’auteur imagine son atelier idéal, il pense grand, parfois même un peu trop pour son porte-monnaie...

Pour André, le rêve serait de se réunir avec d’autres dessinateurs dans de grands locaux à Tokyo : « Seulement là-bas, c’est quasiment mission impossible, au vu des distances et du prix du loyer ! » En attendant de trouver la perle rare, l’artiste se contente d’un petit bureau, où il laisse libre cours à son imagination, sous la surveillance de son chat !

André Devaivre en 5 dessins : l'atelier rêvé

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants