ZOO

Justine Sarlat et son double amphibien

Justine Sarlat en 5 dessins : l'animal

Si Justine Sarlat devait se glisser dans le corps d’une bête, elle opterait sans hésitation pour la peau de la salamandre.

Pour l’auteur, le choix de l’animal est évident : « Je l’ai choisie parce qu'elle a le pouvoir dormir dans les braises sans se brûler. » L’auteure aimerait aussi avoir ces pouvoirs incandescents, pour permettre à son imagination de s’enflammer sans consumer son talent !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants