ZOO

Les musiques d’ambiance de Justine Sarlat

Justine Sarlat en 5 dessins : l'oeuvre

Pour se mettre dans le bain artistique, Justine Sarlat se laisse transporter par les mélodies rock de The Julie Ruin, album de Kathleen Hanna.

La musicienne indépendante a enregistré la première copie de cet album dans sa chambre en 1997, avant que les premières cassettes soient diffusées en 1998. Sur des airs de guitare électrique, la chanteuse crache contre le sexisme et les poncifs traditionalistes. Un hymne pour Justine Sarlat, bien déterminée à éradiquer ces stéréotypes du bout de son crayon !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants