ZOO

Futures End - T1 (Juin 2015)

couverture de l'album

Série : Futures EndTome : 1/4Éditeur : Urban Comics

Scénario : Brian Azzarello, Keith Giffen, Dan Jurgens, Jeff LemireDessin : Collectif d'illustrateurs, Dan Jurgens, Ethan Van Sciver

Collection : DC Renaissance

Genres : Aventure, Comics

Public : À partir de 12 ans

Prix : 22.50€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.0

Terre 1, dans 35 ans. Les plus puissants des super-héros ont été transformés en cyborgs et la fin de l'humanité est proche. Le nouveau Batman est envoyé dans le passé pour empêcher l'apocalypse, mais se plante de cinq ans dans le calendrier... Le début d'une saga dense à l'intrigue complexe mais bien ficelée, qui ravira les fans de l'univers DC Comics.

Une technologie révolutionnaire développée à notre époque a dégénéré. Devenue indépendante, « l'oeil » a transformé les super-héros en cyborgs décérébrés les uns après les autres. Terry McGinnis, successeur de Batman et dernier survivant, tente de revenir en arrière pour empêcher sa création, mais lorsqu'il arrive le cours des événements est déjà lancé...

Scénarisée par quatre auteurs aguerris, cette nouvelle série commence sur les chapeaux de roue. Après une entrée en matière particulièrement marquante et réussie, il fallait au moins tous ces talents pour parvenir à développer un récit aussi complexe. Si Batman est, comme souvent, voué à jouer le rôle de l'ultime résistant face au mal (que feraient l'humanité et ce qu'elle compte de super-héros sans lui ? !), c'est quasiment tout l'univers de DC que l'on retrouve avec des rôles plus ou moins importants.

En tête, on retrouve Grifter, Firestorm, Mr Terrific, Frankenstein, Améthyste, Hawkman et l'équipe de Stormwatch. Des personnages nombreux et peu connus du grand public, ce qui risque de rebuter les néophytes. Mais l'histoire est en réalité passionnante et mérite que l'on se penche sur cette mythologie qu'est l'univers DC Comics.

Sept dessinateurs se succèdent sur les différents chapitres, avec un style dans l'ensemble assez classique, et dense à l'image du scénario. Une certaine homogénéité est maintenue, même si certains sont un peu en-dessous du niveau général.

Urban Comics publie ainsi le début d'une excellente série que l'on retrouvera avec plaisir d'ici quelques mois pour un deuxième tome très attendu.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants