ZOO

Once and Future - T2 (Mars 2021)

couverture de l'album

Série : Once and FutureTome : 2/2Éditeur : Delcourt

Scénario : Tamra Bonvillain, Kieron Gillen, Dan MoraColoriste : Tamra Bonvillain

Genres : Comics

Prix : 16.50€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Deuxième volet de la saga d’inspiration arthurienne Once and Future signée Kieron Gillen et Dan Mora chez Delcourt. Après avoir introduit le retour du roi Arthur et de ses chevaliers, le scénariste anglais nous montre que son propos concernait bien plus les mythes européens que celui de la quête du Graal.

Si Duncan a réussi à empêcher le monstrueux roi Arthur de mettre la main sur le Graal qui lui aurait donné bien trop de pouvoirs, cette action n’a en fait rien résolu. Le monstre est toujours en Entremonde, le demi-frère de Duncan à ses côtés. Et Arthur, manipulé par un Merlin encore plus terrible que lui, entend bien relâcher un nouveau mythe sur Terre, celui de Beowulf et du terrible Grendel.

Kieron Gillen passe la seconde

Si vous pensiez avoir compris Once and Future après le premier recueil, vous vous trompiez lourdement. Même si le titre est une référence directe au mythe arthurien et qu’Arthur (Couyère !) est un antagoniste de premier plan, le scénariste va beaucoup plus loin. Notez au passage que faire d’Arthur un ennemi est déjà en soi une véritable originalité.

Les héros ont accidentellement provoqué la ruine de L'Autre Monde

Les héros ont accidentellement provoqué la ruine de L'Autre Monde © Delcourt

Mais donc, le vrai propos de Kieron Gillen, ce sont les mythes anciens. Avec ce second tome, il confronte le monde chevaleresque courtois au plus ancien et nordique mythe de Beowulf. L’auteur met ainsi en avant toute la richesse des influences culturelles qui font le Royaume-Uni actuel. Un monde autant Anglo que saxon, avec des racines îliennes et continentales. On attend donc de voir comment le troisième recueil continuera d’explorer cette Histoire populaire.

Dan Mora en met plein la vue

Il faut bien mettre en avant le dessinateur de cette série. Dan Mora prend une très belle ampleur au fil des épisodes et on ne peut que lui souhaiter une suite de carrière riche en opportunités.

Bridgette et Duncan sont confrontés à un nouveau challenge

Bridgette et Duncan sont confrontés à un nouveau challenge © Delcourt

Ses découpages intenses et énergiques permettent de soutenir une intrigue qui se veut au diapason. Courses-poursuites, combats, monstres agressifs, il fallait bien cette puissance. Mais pour autant, il ne se perd jamais quand il faut mettre en scène les oppositions entre Duncan le vertueux et Mamie Bridgette la prête à tout. A noter aussi une mise en couleur intense de Tamra Bonvillain qui frappe toujours juste dans les ambiances qu’elle crée.

Kieron Gillen montre une fois de plus après The Wicked + The Divine qu’il est un incroyable feuilletoniste qui sait parfaitement s’entourer dans ses projets indépendants.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants