ZOO

A sign of affection (Mai 2021)

couverture de l'album

Série : A sign of affectionÉditeur : Akata

Scénario : Suu Morishita

Collection : Medium

Genres : Manga, Shojo

Prix : 6.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Le nouveau shôjo des éditions Akata, une histoire d’amour placée sous le signe de la communication !

Yuki est une jeune étudiante sourde et muette. Elle vit un quotidien ordinaire jusqu’au jour où elle fait la connaissance d’Itsuomi, un jeune garçon de sa fac. Trilingue et grand voyageur, il découvre grâce à Yuki un nouveau monde alors inconnu pour lui : celui de la langue des signes.

On retrouve dans A sign of affection tous les ingrédients classiques d’une bonne recette du genre. Un garçon mystérieux qui vole au secours d’une jeune fille timide et réservée. Se développe alors une relation entre deux individus pourtant très différents. Et petit à petit Yuki commence alors à questionner la nature de ses sentiments.


A sign of affection a tous les ingrédients d’un bon shôjo

A sign of affection a tous les ingrédients d’un bon shôjo
© Akata, éditions 2021


Peut-être pour certain.e.s, cette trame narrative pourra sembler vue et revue. Mais le fait d’avoir une héroïne sourde apporte un point de vue nouveau sur la question. L’importance de la communication dans les relations est ici à prendre au sens littéral, puisque nos deux héros ne parlent pas la même langue. L’audition est ici présentée comme une façon d’expérimenter le monde qui nous entoure. Yuki et Itsuomi, pour apprendre à se connaitre, doivent tous les deux apprendre à connaitre le monde de l’autre.


La surdité de l'héroïne apporte un nouveau point de vue

La surdité de l'héroïne apporte un nouveau point de vue
© Akata, éditions 2021


L’œuvre se veut respectueuse dans son traitement du handicap de l’héroïne. La surdité n’est pas présentée ici comme un frein, il est un aspect de sa vie comme les autres. L’autrice fait appel à une spécialiste du japonais signé, et plusieurs notes explicatives sont disséminés au long de la lecture.

Toutes ces thématiques intéressantes se dessinent en arrière-plan d’une histoire d’amour légère, et font de A sign of affection une très bonne romance pour ce premier tome. Le personnage d’Ôshi, ami d’enfance de Yuki qui ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée d’Itsuomi, laisse présager de nouveaux rebondissements qu’on a hâte de découvrir !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants