ZOO

Alpi the Soul Sender - T1 (Septembre 2020)

couverture de l'album

Série : Alpi the Soul SenderTome : 1/2Éditeur : Ki-oon

Scénario : RonaDessin : Rona

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Prix : 7.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Et s’il existait une personne capable de soulager les entités de la nature une fois qu’elles ont accompli leur but? C’est le cas d’Alpi, dont le rôle est de libérer les esprits protecteurs des villes et des campagnes en absorbant leur souffrance après leur mort. On est complétement happés dans ce manga maîtrisé de bout en bout, à l’identité graphique marquée et à l’histoire très originale.



Alpi, une jeune soul sender, a la lourde tâche de rendre la paix aux divinités qui veillent sur les humains une fois leur devoir accompli. Malheureusement, sa mission a un prix et lui coûte de l’énergie physique et des blessures. Elle aide les esprits à passer de l’autre côté en déployant une grande ingéniosité et une compassion extrême dans sa méthode.


Découvrez Alpi, l'héroïne de ce nouveau Seinen

Découvrez Alpi, l'héroïne de ce nouveau Seinen



On retrouve la même idée que dans Fullmetal alchemist. On ne peut réaliser des prodiges ou faire de la magie qu’en payant le prix nécessaire. Ici le coût des bienfaits se paye en souffrance. Il y est aussi question du fragile équilibre qu’il faut garder entre ne pas s’accaparer les ressources qui ne nous sont que prêtées et remercier dignement ceux qui nous les ont offertes. Cette ambivalence de la nature qui peut protéger l’homme comme se retourner contre lui s’il ne la respecte pas est présente dans de nombreuses œuvres nippones, comme notamment Princesse Mononoké. L’autrice nous livre donc ici une œuvre avec des thèmes profonds et sensibles. Alpi, dans sa naiveté et sa capacité à surmonter la malédiction des esprits mourants, est un personnage qui apparait très pur par contraste avec les autres personnages plus versatiles. Sa volonté de respecter l’héritage de ses parents, également soul senders, donne un certain panache à son personnage.

Le graphisme offre de grandes cases très aérées, rendant l’œuvre très accessible. Les vignettes sont souvent étirées verticalement pour donner une impression de petitesse des personnages ou horizontalement pour montrer la grandeur ou la souffrance des créatures ou de leur porte parole. Les aplats de noir sont souvent utilisés pour renforcer l’intensité dramatique, souvent lors d’un des rites d'Alpi. Pour un premier manga, c’est un travail d’une qualité impressionnante avec un soin particulier donné aux détails graphiques, qui nous permet de découvrir le rapport particulier qu’entretiennent beaucoup de japonais avec la nature.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants