ZOO

Appare Ranman ! - T3 (Août 2022)

couverture de l'album

Série : Appare Ranman !Tome : 3/3Éditeur : Bamboo

Scénario : Ahndongshik, ApperracingDessin : AhndongshikTraducteur : Pascale Simon

Collection : Doki Doki. Seinen

Genres : Manga, Seinen

Prix : 7.50€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Coups de feu et coups de klaxon

Note ZOO 3.0

Scénario

2.5

Dessin

4.0

Sorano Appare et ses amis participent à la seconde étape de la Trans-America Wild Race. Après le piège fomenté par les frères Bad, les coureurs peuvent reprendre sereinement la course. A moins que Gil T. Cigar, le cruel brigand, ne soit de la partie… Un final sur les chapeaux de roues

Alors que la seconde étape de la course se prépare, les frères Bad ont été démasqués : ils ont tenté de bloquer les autres concurrents à l’entrée d’un canyon et ont usurpé l’identité de Gil T. Cigar, une brute sans pitié. Mais qui a embauché le snipper qui s’en est pris à Sorano, Dylan et TJ ? Et qui a embauché ces hommes armés qui tirent sur les coureurs automobiles ? Dans un climat de terreur, beaucoup de participants se désistent, le tracé de la course est modifié. Le vrai Gil T. Cigar n’est pas loin….

Ce tome 3 prend un virage en tête d’épingle vers plus de brutalité. Les coups de feu, qui semblaient soigneusement éviter les héros auparavant, font cette fois mouche : des coureurs meurent, les blessés s’amoncellent et le sang coule… L’apparition de Gil T. Cigar se fait avec fracas et cruauté. Ce final de série est riche en émotions et contraste énormément avec les autres tomes, plus doux et davantage centré sur l’univers automobile.

Le travail sur les personnages, leurs expressions et postures est toujours aussi magnifique. Toutes les cases sont très ornementées : avec de beaux décors et très souvent un arrière-plan détaillé. Le chara-design de Gil T. Cigar est très bien trouvé et plus subtil que son identité – légèrement – prévisible.

 Ce tome 3 est un tome final émouvant et éprouvant : une clôture pétaradante pour Appare Ranman !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants