ZOO

Buddy Spirits - T2 (Avril 2014)

couverture de l'album

Série : Buddy SpiritsTome : 2/6Éditeur : Tonkam

Scénario : Miyuki Kishimoto, Yoshihiro KuroiwaDessin : Gyuo

Collection : Young

Genres : Manga, Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Buddy Spirits continue d’envahir le marché français grâce aux éditions Tonkam. Entre action, suspense et sentiments, l’histoire se poursuit pour le plus grand plaisir du lecteur.

L’agent Yu Takizawa se retrouve à l’hôpital. La dernière agression subie lui revient en mémoire ainsi que la perte de son frère au combat, l’agent Sho. Nouvellement borgne, déboussolé et dépressif, il faudra toute la compassion de l’infirmière robot N°24, Sonaron, pour le remettre sur pied. Que faire alors lorsque cette même infirmière perd les pédales et met la ville à feu et à sang ? Faire appel à sa conscience ou tirer sans sommation ? En outre, à quoi va servir l’œil que Yu s’est fait implanter dans sa cavité vide ? Et qui est ce mystérieux motard tout aussi charismatique que violent ?

La force de ce deuxième tome repose sur un sentiment d’empathie accru. Les scènes d’actions sont toujours spectaculaires et l’histoire se déroule sans un seul temps mort. Au-delà de ces points, le tour de force du scénario est de développer davantage le personnage du robot qui cette fois-ci pète les boulons. La dévouée infirmière N°24, très attachée à la vie, au bonheur, au bien-être de ses patients devient plus que bourreau, une victime idéale. Le dialogue final qu’entame Yu avec Sonaron achève de l’humaniser.

Le rythme soutenu est accentué par des cadrages efficaces et des effets intelligents qui coupent la narration pour mieux la relancer. Le suspense est valorisé graphiquement par exemple avec une scène d’action entrecoupée d’un cadrage serré sur un mystérieux homme à moto. En outre, les personnages variés sont particulièrement séduisants et les robots émouvants.

Le deuxième volet offre intelligemment de l’action sans s’y cantonner. L’histoire évolue finement, portant la thématique de l’âme et de l’humanité au premier plan. Gageons que la suite saura présenter une intrigue et des méchants complexes afin de parfaire notre plaisir.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants