ZOO

Hero Mask - T2 (Février 2014)

couverture de l'album

Série : Hero MaskTome : 2/5Éditeur : Tonkam

Scénario : Takashi OkabeDessin : Yumika Tsuru

Collection : Delcourt/Tonkam Seinen

Genres : Manga

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Après une lutte difficile contre les Justice Angels, le club des héros va devoir affronter une autre bande qui a décidé d'utiliser le pouvoir de leurs masques pour faire le mal. Les adolescents qui deviennent du jour au lendemain des super-héros sont à la mode, mais cette version manga manque d'un peu de peps.

Lilico, Mirai et les autres membres du club sont toujours à la poursuite des mystérieux Justice Angels, dont les méthodes sont quelque peu expéditives. Ils vont se rendre compte que plusieurs autres élèves portent également un masque, mais n'utilisent pas forcément ceux-ci pour faire le bien. Leur prochain ennemi n'a d'ailleurs qu'une idée en tête : récupérer les masques les plus puissants, par tous les moyens. Lilico, super-héroïne, mais sans super-pouvoirs, va encore une fois en faire les frais.

Le manga étant présenté comme un Kick-Ass qui « donne un rôle plus important aux personnages féminins », on est forcément déçu sur ces deux points. Hero mask n'a pas la gnaque ni la force de frappe de son confrère américain. Les deux personnages féminins sont quant à eux les plus faibles (ils n'ont pas de pouvoirs), obligés d'être constamment sauvés par les deux héros masculins. La révolution attendra... Lilico reste cependant la seule à bénéficier d'une histoire personnelle esquissée, qui peut avoir un réel intérêt pour la suite.

Le dessin tâtonne un peu. Les personnages ont tantôt des traits grossiers et une anatomie fluctuante, tantôt un style soigné, dans des plans énergiques et efficaces. Cette deuxième caractéristique compense assez la première pour que la lecture n'en soit pas gênée. Les trop nombreuses coquilles, elles, ont l'effet inverse...

On espère que ce manga pour l'instant gentillet et plein de bons sentiments prenne de l'assurance et finisse par nous coller au plafond, comme tout bon super-héros qui se respecte.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants