ZOO

I fell in love after school - T1 (Février 2021)

couverture de l'album

Série : I fell in love after schoolTome : 1/2Éditeur : Pika

Scénario : Haruka MitsuiDessin : Haruka Mitsui

Collection : Shojo. Cherry Blush

Genres : Manga, Shojo

Prix : 6.95€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Un triangle amoureux avec les deux plus beaux garçons du lycée, une histoire de passion et d’amitié sportive, voici la bonne recette pour un shojo entraînant! Une histoire douce qui nous emporte aisément.

La vie tranquille de Kao est chamboulée lorsqu’elle devient de force manager du club de volley masculin du lycée. Son grand frère, lui-même professeur et entraîneur du club, lui donne une mission si elle veut se débarrasser de ce rôle: recruter Nagisa. L’adolescent est bien connu de l’établissement pour être un playboy peu sérieux, ce n’est pas gagné ! Heureusement grâce au gentil et beau Kiryû, la jeune fille gagne peu à peu la confiance de l’impétueux garçon.


Kao va se rapprocher du mystérieux Nagisa

Kao va se rapprocher du mystérieux Nagisa © Pika

La trame principale est classique pour les férus de shojos: une jeune fille comme les autres qui se rapproche des deux princes du lycée et tombe amoureuse au fil des pages. Mais sommes-nous à plaindre quand ça marche?

Dès la première case on sait qu’on lit un shojo! Tous les codes sont respectés, le style graphique tout comme le découpage accompagnent l’histoire comme il faut. Les scènes de volley sont dynamiques et lisibles. Les designs des personnages ne révolutionnent pas le genre, mais leurs caractères bien plantés les rendent vivants.

L'amour au cœur de l'histoire

L'amour se fait attendre au club de volley d'Aogasaki © Pika

Kao est montrée comme une fille transparente, faisant son maximum sans se démarquer. On s’identifie à elle : elle «gossip» avec ses amies sur les beaux garçons de loin, tout en restant dans son coin. Et pourtant à travers cette aventure sportive et amoureuse, elle va s’ouvrir et gagner confiance en elle. C’est l’adolescence, avec ses émois amoureux et ses découvertes intérieures.

Nagisa et Kiryû sont les archétypes du bad boy/good boy, mais encore une fois on ne s’en lasse pas! Nagisa, le rebelle au passé sombre ayant arrêté le volley, nous fait sourire avec ses phrases un peu clichés, mais on rougit aussi quand il joue avec le cœur de cette pauvre Kao.

Finalement, I fell in love after school est un shojo classique comme on les aime. Tout semble déjà vu mais on s’attache quand même au trio, et on se laisse porter par cette histoire légère et sans prétention.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants