ZOO

Kid I Luck ! - T2 (Décembre 2014)

couverture de l'album

Série : Kid I Luck !Tome : 2/3Éditeur : Ki-oon

Scénario : Yukô OsadaDessin : Yukô Osada

Genres : Humour, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Pour faire rire à nouveau son amie traumatisée par une agression, Kinjiro est déterminé à passer de bagarreur invétéré à prodige de l'humour, malgré son manque évident de talent. Ce manga au sujet original est aussi drôle que touchant. Une vraie réussite pour une série à ne pas manquer.

Kinjiro fait face aux conséquences de ses choix : l’incompréhension des amies de Kuriko qui l'accusent de l'avoir oubliée, et le passage à tabac de ses amis en représailles de son refus de se battre. Il poursuit cependant son objectif sans relâche, même si son cerveau semble hermétique à tout conseil. Il apprendra par lui-même que l'on ne peut lancer une blague comme un coup de poing et que le plaisir est une condition indispensable à l'humour.

Après nous avoir fait rentrer dans l'univers des humoristes amateurs, ce tome s'attarde sur la psychologie du héros. Son changement radical modifie la perception qu'ont les autres de lui-même et sa volonté sera mise à l'épreuve. Quant à son évolution dans le milieu du rire, elle est prétexte à prendre du recul sur la personnalité de Kinjiro. Le récit prend une tournure initiatique, avec le rire comme moteur.

Le dessin est toujours très expressif, avec des personnages à la personnalité bien marquée dont les visages reflètent parfaitement leurs émotions. Les cadrages et mises en scène sont particulièrement soignés lors de la scène du concours : le cheminement qui amène Kinjiro à découvrir le plaisir de la création monte crescendo, pour finir, comme ce fut le cas dans le premier tome, dans un final plein de tension et jouissif pour les héros. Un orgasme par le rire en somme.

L'auteur glisse insidieusement une toute dernière information qui ne manquera pas de provoquer des « Nan ? C'est pas possible ?! », histoire de ménager son suspense pour le dernier tome.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants