ZOO

Knights of Sidonia - T5 (Septembre 2013)

couverture de l'album

Série : Knights of SidoniaTome : 5/15Éditeur : Glénat BD

Scénario : Tsutomu NiheiDessin : Tsutomu Nihei

Collection : Seinen

Genres : Manga, Science-Fiction, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.60€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

Alors que les humains pensaient avoir développé une technologie pouvant battre les Gaunas, extra-terrestres teigneux, un retournement de situation les ramène à leur statut de proie facile dans cette guerre sans fin. Mais la réelle menace pourrait bien se trouver à l'intérieur même du Sidonia... Le cinquième tome de ce manga de science-fiction est toujours aussi intelligent et original.

Grâce à ses prouesses contre les Gaunas, Nagate avait redonné espoir à la population du navire Sidonia. Mais les extra-terrestres s'adaptent vite : un astéroïde propulsé par des centaines de bestioles vise maintenant le vaisseau. Pendant que les pilotes se jettent dans un combat sanglant, Ochiai s'intéresse expérimentalement à l'Amnios ayant pris la forme de Shizuka, l'amie de Nagate. Il pourrait avoir trouvé un moyen de créer un être hybride, entre humain et Gauna...

Cette série devient de plus en plus intéressante. Le scénario s'appuie sur des questions intéressantes : qui sont réellement les Gaunas et jusqu'où peut aller leur force ? L'humanité ne risque-t-elle pas de se déshumaniser dans cette course à l'armement ? Quels sont les risques d'une hybridation inter-espèces ?

Une place importante est donnée aux scènes de combats dans l'espace. Les décors et vaisseaux sont représentés de façon réaliste, avec un sens du mouvement efficace. Le lecteur est complètement immergé dans les combats. On se croirait presque embarqué à bord d'un X-Wing de Star Wars.

Les visages des personnages sont en revanche très simplifiés, avec des lignes claires et nettes, les yeux réduits à une pupille noire, les traits d'expression quasi-inexistants. Cela leur donne un air figé mais renforce en même temps le caractère incertain de leur personnalité : inoffensifs ou dangereux, froids et rationnels ou incontrôlables...

On suit avec d'autant plus d'intérêt cette histoire que beaucoup de questions restent ainsi en suspens et que l'on serait bien incapable de deviner quelles réponses l'auteur va leur donner.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants