ZOO

L'Atelier des Sorciers - T4 : L’Atelier des Sorciers Vol.4 (Avril 2019)

couverture de l'album L’Atelier des Sorciers Vol.4

Série : L'Atelier des SorciersTome : 4/8Éditeur : Pika

Scénario : Kamome ShirahamaDessin : Kamome Shirahama

Collection : Seinen

Genres : Aventure, Heroic fantasy, Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Examen surprise dans ce quatrième volume de l’Atelier des Sorciers, qui nous envoûte toujours autant par ses aventures et ses prouesses graphiques.

Ça y est! Après tant d’attente, Agathe a enfin le droit de passer le deuxième examen, qui lui donnera le droit de pratiquer la magie en public. Face à la nouvelle, l’apprentie sorcière bondit de joie. Toutefois, l’ambiance se gâte quand sa camarade Trice apprend que leur maître Kieffrey l’a également inscrite à l’examen. Ce dernier espère ainsi faire sortir l’élève de sa coquille et adapter ses sorts uniques aux dangers qui l'attendent dans le monde de la magie. Trice saura-t-elle relever le défi ?

L’autrice Kamome Shirahama nous le révèle dans ce quatrième volume de l’Atelier des Sorciers, à travers une épreuve à laquelle est confronté un trio de choc, composé d’Agathe l’érudite, de Trice et ses inventions magiques ainsi que de Yinny, un jeune garçon angoissé et consciencieux, qui tente de nouveau, pour la troisième fois, l’examen. Toutefois, leurs défauts et qualités vont s’unir pour surmonter les obstacles et leurs limites.



Des rebondissements qui nous montrent qu’en magie comme dans la vraie vie, le seul frein à notre réussite reste nous-même et la peur de nos failles. Une belle leçon servie par le décor fantastique et l’intrigue de cette trépidante aventure, marquée également par le retour de la maléfique Confrérie des Capuchons.

L’occasion pour l’autrice de revenir sur le passé sombre du monde de la magie, grâce à de somptueuses scènes d’exposition. Kamome Shirahama déploie toujours autant sa précision d’orfèvre et son imagination débordante pour nous dévoiler des pages époustouflantes, dignes des plus belles gravures et grouillant de créatures aussi merveilleuses et originales les unes que les autres.

Même après quatre épisodes, on est toujours autant envoûtés par l’Atelier des Sorciers et l’évolution de son intrigue comme de son univers.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants