ZOO

Le théâtre des fleurs - T6 (Janvier 2022)

couverture de l'album

Série : Le théâtre des fleursTome : 6/6Éditeur : Ototo

Scénario : Natsume IsakuDessin : Natsume Isaku

Genres : Manga, Yaoi

Prix : 8.99€

ma collection
mes souhaits
série

Deux acteurs de Kabuki sur la grande scène de l'amour

Note ZOO 4.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Le Théâtre des fleurs, publié par Taifu, poursuit l’appro­fondissement de la relation amoureuse de ses deux protagonistes avec délicatesse. 

Sogoro est le descendant d’une éminente famille théâtrale. Contrairement aux accroches habituelles sur le sujet, il n’est pas écrasé par la pression de cet héritage ni ne le renie, cherchant plutôt à s’accomplir prestement. Encore lycéen, son louable objectif de rendre son patriarche fier le pousse à essayer de se dépasser, sans grande réussite. Accablé par la médiocrité de sa dernière prestation, il est approché par Gensuke, lui aussi acteur adolescent de kabuki, cet art traditionnel costumé si impressionnant. Considérant Gensuke, enfant prodige de grand talent, comme son rival, le courant passe plutôt mal entre eux jusqu’à ce que les deux acteurs se retrouvent obligés de travailler ensemble sur une pièce d’importance. Gensuke voyant à l’inverse en Sogoro une idole de sa propre génération avec qui travailler absolument intensifiera la relation. La chimie qui se créera bon gré mal gré entre les deux artistes les amènera sur la tumultueuse voie des planches et des sentiments. 

Friction, frustration, cohabitation

L’autrice d’Ameiro Paradox, série à la parution extrêmement lente qu’elle poursuit en parallèle, propose ici une série longue qui prend son temps pour poser un cadre particulier, moteur, qui n’est pas un simple décor d’apparat. Elle y couple des personnages aux interactions pondérées, graduelles et à l’attachement progressif. Elle ne force pas le trait à la manière classique des one shot indénom­brables plus brutaux qui n’ont pas le luxe de faire batifoler leurs protagonistes. Contrairement aux rapprochements brusques de séries plus courtes, Le Théâtre des fleurs se permet de temporiser, de continuer à esquiver la question le plus longtemps possible, de retarder l’échéance de l’inévitable révélation jusqu’à ce que celle-ci ne soit même plus nécessaire à notre appréciation de la dynamique de ce duo d’adolescents qui apprennent à s’ouvrir autant qu’à se perfectionner.


Extrait de Théâtre des fleurs (Le) T.6 © Isaku Natsume 2016 Originally published in Japan in 2016 by SHINSHOKAN CO., LTD., Tokyo. Ototo Edition


Proximité, intimité

En outre, sa perception de cette relation naissante lui confère à celle-ci un naturel infiniment rafraîchissant. L’autrice amène les choses avec pudeur, mais se plaît à jouer avec la confusion de ses héros jusqu’à prendre le taureau par les cornes, véritable libération pour les protagonistes comme pour les lectrices et lecteurs. La délicatesse des hésitations, des balbutiements et des incompréhensions contraste avec la rigueur artistique et la pression qui régissent leurs vies. Leur persévérance inébranlable sera malheureusement graduellement confrontée à des complications tragiques qui ne sont pas prêtes de s’atténuer. 

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants