ZOO

Les Enfants de la baleine - T10

couverture de l'album

Série : Les Enfants de la baleineTome : 10/12Éditeur : Glénat Manga

Scénario : Abi UmedaDessin : Abi Umeda

Collection : Seinen

Genres : Aventure, Fantastique, Heroic fantasy, Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 6.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Pour sauver les non-marqués, toujours retenus en otage par le duc Dactyla, Chakuro, Ohni et quelques autres ont choisi d'accepter les conditions du monarque et de s'engager dans son armée. C'est le moment que choisit Orca pour une attaque surprise... Tout se précipite dans ce volume aussi savoureux que les précédents.

Suoh et les anciens, toujours prisonniers, demeurent impuissants. Pendant ce temps, Chakuro, Lycos, Ohni et Ginshu se résignent à coopérer avec le duc Dactyla et à combattre sous ses ordres. Mais soudain, un vaisseau gigantesque, conduit par Orca, apparaît à l'horizon. L'ennemi approche et personne ne s'attendait à le revoir si tôt.

Avec la confrontation des trois forces principales de la série, ce volume précipite les choses. Les personnages sont placés face à de nouveaux dilemmes, que ce soit Roxalito, toujours coincé entre sa loyauté envers sa famille et celle qu'il doit aux habitants de la baleine de glaise, ou encore Lycos et Chakuro, face à Orca. Faisant office de transition vers un affrontement décisif des différentes parties, ce tome se lit extrêmement vite et fera attendre la suite avec impatience.

Si l'action était présente dès le début de la série, il y avait longtemps qu'on n'avait pas eu l'occasion d'admirer une scène de bataille dans Les Enfants de la baleine. Le trait d'Umeda s'y prête et rend chaque action dramatique, sans perdre la poésie des précédents épisodes.

Après dix volumes, le manga n'a toujours pas épuisé sa matière. Mais il était temps de relancer l'action, ce que ce nouveau tome fait à merveille, confirmant à nouveau la série comme une valeur sûre.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants