ZOO

Les Fleurs du Mal - T4 (Mai 2017)

couverture de l'album

Série : Les Fleurs du MalTome : 4/11Éditeur : Ki-oon

Scénario : Shûzô OshimiDessin : Shûzô Oshimi

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 6.60€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Un mois s'est écoulé depuis que la tentative de fuite de Takao et Sawa. Après que la police les a ramenés chez eux, avec Nanako, les adolescents ont repris leur vie sans s’expliquer à leurs parents. Pour autant, l’intrigue des Fleurs du Mal ne faiblit pas et demeure fascinante.

Sawa et Takao ont échoué à rejoindre « l'autre côté » de la montagne. Rattrapés par Nanako, puis par des policiers, qui les ont ramenés piteusement à leurs familles. Quelques semaines plus tard, Takao, incapable de se satisfaire de son existence actuelle, se coupe de ses parents, déboussolés face à son comportement, mais aussi de Nanako dont il se sépare, et de Sawa à laquelle il ne parle plus. Comprenant la déception de cette dernière, il se lance dans un coup d'éclat qui, peut-être, lui ramènera la confiance de sa partenaire de crime et le fera basculer « de l'autre côté ».

Le changement graphique des couvertures illustre le point de rupture qui se joue ici pour Takao : même s'il ne le formule pas, entre Nanako et Sawa, son choix semble fait. Celle-ci se dévoile davantage, puisque cette fois nous découvrons sa maison et son quotidien. Loin de n'être qu'une menace étrange, Sawa nous paraît plus humaine, sans perdre de son aura effrayante.

Le dessin continue d'explorer la trajectoire de ses héros à l'aide d'un trait tantôt réaliste, tantôt exubérant, notamment dans les séquences plus sombres. Si l'on parle moins de Baudelaire, la référence à son œuvre est toujours vivace, notamment dans la très belle séquence du rêve de Takao.

Une fois de plus, la tension de ce volume demeure intacte. On se demande ce que les personnages vont pouvoir inventer par la suite et jusqu'où ira leur exploration de la perversité, sachant qu'il reste encore sept tomes...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants