ZOO

Love X Dilemma - T1 (Juillet 2016)

couverture de l'album

Série : Love X DilemmaTome : 1/15Éditeur : Delcourt

Scénario : Kei SasugaDessin : Kei Sasuga

Collection : Delcourt/Tonkam Shonen

Genres : Heroic fantasy, Manga, Shonen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 6.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 2.5

Scénario

2.5

Dessin

3.0

Triangle amoureux et premiers émois sexuels, la vie de Natsuo n’est pas de tout repos. Ce shônen osé et suggestif se centre sur l’excitation perpétuelle d’un lycéen dont la vie se complique avec l’arrivée de deux sœurs bien particulières. Rien de nouveau dans ce manga banal qui saura cependant plaire à son public.

En plein dans les tourments de l’adolescence, Natsuo est amoureux de Hina, sa prof d’anglais qui le traite comme un enfant. En soirée, il rencontre par hasard Rui, une jeune fille étrange avec qui il couche, et qui l’ignore ensuite... Parallèlement, son père lui annonce qu’il se remarie et qu’il tient à lui présenter l’élue ainsi que ses deux filles qui vont emménager sous peu. Il découvre avec horreur que celles-ci ne sont autres que Rui et Hina, ce qui va quelque peu compliquer la situation...

Histoire d’amour impossible, le scénario n’apporte aucune particularité au genre. Les personnages principaux sont sympathiques malgré un manque de profondeur et de nuance visibles. L’auteur n’aborde que très brièvement leurs vies et se centre sur leurs relations et les moments de tension sexuelle entre chacun qui sont décrits en détails. Les dialogues crus, s’avèrent parfois drôles mais jamais exceptionnels.

Fixé sur les jeunes filles nues, en petites tenues ou en positions suggestives, le trait est cependant fin, doux et bien maîtrisé. Les angles de vue et les plans, communs, se répètent tout le long du tome. Agréable à regarder, le dessin reste malgré tout très banal, compilant consciencieusement les codes du genre. Il n’apporte rien de personnel, excepté le goût de l’auteur pour les corps féminins voluptueux.

Ce premier tome annonce une suite compliquée pour le jeune homme... Malgré son manque de profondeur, il ravira certainement les lecteurs amateurs du genre.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants