ZOO

Magic knight rayearth - T2 (Février 2021)

couverture de l'album

Série : Magic knight rayearthTome : 2/6Éditeur : Pika

Scénario : ClampDessin : Clamp

Collection : Shojo

Genres : Manga, Shojo

Prix : 8.20€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Vous tremblez pour le destin de Ume, Fu et Hikaru ? Détrompez-vous, elles sont suffisamment fortes pour vous en mettre plein la vue dans le tome 2 de Magic Knight Rayearth, de Clamp, réédité par Pika en édition remastérisée en 2021 !

Menacées par une créature démoniaque, le trio de Magical girls est sauvé par Ferio. Ce mercenaire cherche à mettre la main sur le légendaire minerai Escudo et est prêt à conclure un marché avec les jeunes filles en échange de sa protection. Pour forger leurs armures, les élues de la Princesse Émeraude devront affronter leurs démons intérieurs….

Ce nouveau volume est assez dense, mais reste pour le moment l’œuvre la plus accessible de Clamp malgré son épaisseur. La quête des héroïnes se développe en même temps que leurs pouvoirs et leurs caractères. On retrouve la notion de cœur pur qui permet de progresser et d’acquérir de nouveaux pouvoirs, et les valeurs d’amitié et de cohésion qui font le cœur du manga de magical girl traditionnel. Mais ce manga porte aussi la marque de fabrique de Clamp. Les autrices amènent souvent une réflexion autour des conséquences des actions des personnages. Dans ce monde, les sentiments ont tant d’importance qu’ils ont un impact direct sur la réalité. Ils peuvent produire des armes très puissantes, mais également des créatures maléfiques.

L’ambiance générale de l’œuvre est très dramatique et très intense. L’humour est moins présent dans ce tome, avec seulement avec des petits rappels en Chibi du personnage de Clef et Mokona, qui joue pleinement son rôle de mascotte. Le graphisme montre toujours les silhouettes élancées et les yeux extraordinairement grands caractéristiques des mangas de Clamp. Cette délicatesse donne une fausse impression de fragilité, démentie par une légère introduction de violence par le sang et l’augmentation du noir. Cette série reste très appréciée des lecteurs, même plus de 20 ans après sa première parution.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants