ZOO

Magic knight rayearth - T3 (Avril 2021)

couverture de l'album

Série : Magic knight rayearthTome : 3/6Éditeur : Pika

Scénario : ClampDessin : Clamp

Collection : Shojo

Genres : Manga, Shojo

Prix : 8.20€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Le destin de la Princesse Emeraude et de la planète Cefiro est de plus en plus incertain dans le troisième tome de Magic Knight Rayearth de Clamp, chez Pika… Vous pourriez bien être surpris par des personnages aux motivations pas aussi nobles que prévu, servis par un graphisme toujours impeccable et aux accents très épiques.

Nos trois héroïnes ont forgé leurs armes et doivent maintenant réveiller les Dieux Runes qui leur permettront de révéler leur potentiel et de délivrer la princesse Émeraude. Malheureusement, les Dieux-Runes sont défendus par les sbires de Zagato, qui ne les laisseront pas si facilement décrocher ce trésor-là…

Les filles développent des pouvoirs liés aux éléments (feu, vent, air). C’est très classique chez les magical girls mais cela correspond bien à leurs caractères. Elles font, comme d’habitude, bloc face à l’adversité en défendant des valeurs d’amitié et de courage, qu’elles étendent à leurs ennemis. L’histoire de ce tome fait très jeu vidéo, avec un sous-boss, puis un boss qu’il faut vaincre pour débloquer le niveau suivant. C’est un élément à première vue un peu rapide mais la fin du tome constitue un retournement de situation choc, caractéristique des Clamp et représente la fin du premier arc.


Plus la tension augmente, plus le dessin devient sérieux

Plus la tension augmente, plus le dessin devient sérieux
© Pika, éditions 2021

Le graphisme se rapproche de plus en plus du mecha, avec le perfectionnement des armures et surtout l’apparition des Dieux-runes, qui sont des robots géants. À mesure que les enjeux augmentent, plus le graphisme s’éloigne des personnages chibi ou excentriques comme Ascot ou Caldina. Plus la tension augmente, plus le dessin se fait sérieux, avec des planches plus épiques, plus de sangs et d de larmes. Malgré leur schéma narratif maintenant habituel, les magical knights risquent de se retrouver confrontées à des façons d’agir totalement différentes des leurs, bien plus égoïstes et contraires à leurs missions. L’intrigue promet de prendre un chemin assez intéressant dans l’arc suivant…

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants