ZOO

Mon coloc est une gameuse - T2 (Avril 2022)

couverture de l'album

Série : Mon coloc est une gameuseTome : 2/2Éditeur : Delcourt

Scénario : Renjuro KindaichiDessin : Renjuro Kindaichi

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Prix : 7.99€

ma collection
mes souhaits
série

LE MANGA QUI DIT NON AU GAMERGATE

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

En 2014, une campagne de harcèlement et de dénigrement de la part de joueurs masculins de jeux vidéo a contesté la place des femmes dans ce loisir. Mais cette histoire va clouer le bec de cette communauté toxique.

Pow et Goro jouent au MMORPG Dragon Quest. Goro ayant besoin d’un logement, Pow lui propose de s’installer en colocation. Sans s’être rencontrés avant. L’arrivée de Goro va être moins simple que prévu. Car Pow est un jeune homme et Goro s’avère être… une jeune femme.

Mon coloc est une fameuse, Tome 2

Mon coloc est une gameuse, Tome 2
© 2012-2021 ARMOR PROJECT/BIRD STUDIO/SQUARE ENIX All Rights Reserved © 2015 Renjuro Kindaichi/SQUARE


PASSER OUTRE LES REPRÉSENTATIONS SOCIALES

Mon coloc est une gameuse voit donc son deuxième tome sortir, confirmant les bonnes impressions du premier. L’autrice continue à casser les codes associés aux joueurs de jeux vidéo, hommes comme femmes. Pow est un homme qui joue un personnage kawaï passionné de fringues. Goro joue un troll violent passionné par les designs de heaumes.

Mais dans la vraie vie, le premier est libraire quand la seconde est prothésiste ongulaire. On a d’un côté le timide qui s’épanouit dans l’anonymat du MMO et de l’autre la fashion victime qui apprécie de jouer les bourrins.

Les clichés homme-femme sont régulièrement mis en cause dans ces pages. Mais mieux, l’autrice écrit ses personnages avec finesse. Pow n’est pas gay alors qu’il aurait été facile de tomber dans ce cliché-là. Goro est une femme complexe qui se joue des apparences. Leur relation s’écrit avec simplicité, sans jamais chercher à brusquer les choses. Alors on a envie de les voir conclure, évidemment.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants