ZOO

Monkey Peak - T1 (Février 2018)

couverture de l'album

Série : Monkey PeakTome : 1/2Éditeur : Komikku éditions

Scénario : Koji ShinasakaDessin : Akihiro Kumeta

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 8.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.5

Dessin

3.0

Lors d'une sortie en montagne, un groupe de salariés d'une entreprise pharmaceutique se retrouvent isolé. Bientôt, ils réalisent qu'on les traque : un monstrueux singe armé d'une machette les attaque à plusieurs reprises. Ce début de survival reste dans les clous du genre, tout en apportant quelques ouvertures de scénario atypiques.

Pour favoriser la cohésion entre collègues, le laboratoire Fujitani envoie ses employés en excursion, sur une montagne aux parcours plutôt sportifs, que l'on dit hantée... qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? Le groupe ne s'attendait pas à ce que la menace soit réelle, ni à se retrouver coupé du monde et poursuivi par un singe géant aux pulsions meurtrières. Bientôt réduit au nombre de trente-six, les personnages fuient, terrifiés et soupçonneux : véritable singe ou assassin déguisé ? Les a-t-on envoyés là à dessein ? Peuvent-ils se faire confiance mutuellement ?

Ce premier volume pose les bases de l'histoire, sans trop s'attarder sur ses personnages. En dehors de Saotome, un commercial au passé trouble, peu d'individualités émergent du groupe, pour l'heure trop occupé à survivre. Le travail de l'environnement réussit cependant à créer une atmosphère pesante. Les décors de cette montagne désertique et isolée, dans laquelle les personnages s'égarent rapidement, offrent une bonne ambiance inquiétante.

Le dessin, lui, remplit son office : parfois raide mais accessible, il parvient à caractériser les personnages par des traits évocateurs. Enfin le singe pique notre curiosité par son apparence à la fois horrifique et grotesque, qui pourrait aussi bien appartenir à un véritable monstre qu'à un humain déguisé.

Malgré des personnages qu'on espère voir s'affiner par la suite, ce premier volume de Monkey Peak s'avère intrigant et, sous des dehors classiques, dégage quelque chose d'original.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants