ZOO

Sarissa - T1 (Février 2021)

couverture de l'album

Série : SarissaTome : 1/1Éditeur : Panini Manga

Scénario : Kome, Miki Matsuda

Collection : Panini Shonen

Genres : Manga, Shonen

Prix : 7.99€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Vous avez la tête dans les nuages ? Ça tombe bien, avec Sarissa of Noctilucent Cloud, de Kome et Miki Matsuda, vous découvrirez une série d’aviation convaincante avec une couverture aux couleurs magnifiques. Les mangakas mêlent combats aériens et introspection touchante des personnages, avec une touche graphique bien à eux.


Shinobu Nabari est une jeune fille banale. Tellement banale qu’elle en devient littéralement invisible. Elle se rend brutalement compte que son don d’invisibilité, appelé Ingénium, est convoité par une organisation militaire très spéciale qui s’occupe de combattre les Arpenteurs Célestes, des créatures volantes gigantesques qui menacent la sécurité aérienne. Dès lors, elle est forcée de partir en mission, aidée par Danke, l’homme qui l’a remarquée pour la première fois, et toute une galerie de personnages forts…




Shinobu Nabari est la protagoniste de ce shonen

Shinobu Nabari est la protagoniste de ce shonen
© Panini Manga/2021


L’histoire suit des enfants doués d’une particularité qui sont repérés et entraînés pour sauver le monde. Cependant, le côté science-fiction mêlé d’aviation prend vite le pas sur cette idée un peu classique, sans oublier de ménager les relations entre les personnages et l’impact d’être un.e Fireball, c’est à dire un.e élu.e aux pouvoirs spéciaux. On s’attache facilement aux personnages, qui ont chacun leurs traumatismes et leur caractère bien trempé. L'ensemble est assez mature, avec des aspects techniques poussés, mais reste accessible aux plus jeunes, pourvu qu'ils soient bons lecteurs et conscients des codes du manga.

En revanche, l’univers graphique est très accrocheur et met immédiatement l’œuvre à part. Le contraste entre les avions aux lignes dures et les personnages au design un peu rond, presque fragiles, est un parti pris intéressant. Les scènes de course-poursuite sont fluides et crédibles, avec un traitement particulier du noir et blanc, qui fait ressortir le côté héroïque des situations. Un manga hybride qui a tout pour devenir une grande série et qui constitue une proposition différente de ce qu’on a l’habitude de lire.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants