ZOO

Scumbag Loser - T3 (Mars 2014)

couverture de l'album

Série : Scumbag LoserTome : 3/3Éditeur : Ki-oon

Scénario : Mikoto YamaguchiDessin : Mikoto Yamaguchi

Genres : Fantastique

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Masahiko, le plus loser des lycéens, est plus déterminé que jamais. Il compte bien exterminer tous les mangeurs d'humains, à commencer par Haruka. Mais son plan était un peu trop simple... Dénouement mouvementé pour ce manga fantastique complètement ravagé.

Un nouveau personnage entre en scène : Maya, dévoreuse soi-disant repentie. Elle compte bien aider Masahiko à en finir avec celle qui a failli le tuer. Celui-ci se rend donc à un concert d'Haruka et de ses « sœurs » affamées. Tous les personnages vont alors converger vers un même point et peu en ressortiront avec tous leurs membres accrochés.

C'est le tome des révélations : les traîtres sont dévoilés, certains personnages sortent de l'ombre, l'existence de cette nouvelle race est expliquée (sans céder à la facilité des petits hommes verts, l'auteur soit loué) et la vérité est faite sur le meurtre de la petite Haruka, 5 ans plus tôt. Pour faire tenir tout ça dans un tome, le récit part forcément un peu dans tous les sens, mais toute frustration potentielle nous est ainsi épargnée.

© Mikoto Yamaguti / SQUARE ENIX CO., LTD.

Côté dessin, l'ambiance est toujours aussi délirante, avec des déformations délicieusement glauques et du sang qui gicle au large. Le vrai visage des monstres est enfin dévoilé et ça vaut le coup d’œil. Les mangeurs d'hommes sont exclusivement des mangeuses dans ce tome.

L'auteur se consacre entièrement à ces corps de femmes, pas toujours réussis dans les détails, mais dont la sexualisation est exagérée et utilisée comme appât pour pouvoir dévorer littéralement les mâles. On bascule joyeusement dans la parodie de série Z. Impossible de ne pas avoir une pensée émue pour Jennifer's body ou Teeth.

La société japonaise ressort bien écornée de toute cette histoire, entre devoir d'excellence des enfants, pression et manque de considération des parents et au final cruauté pour tout le monde. Une série d'horreur pas bête et visuellement hors du commun.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de Agent Graves

Série complètement barrée et le dernier tome ne déroge pas à la règle ! Si toutes les réponses à nos questions depuis le début de la série sont là, le moins qu'on puisse dire c'est qu'on ne s'y attendait pas. Entre révélations et bain de sang ce dernier tome est à la hauteur de mes espérances !

Posté le 07/04/2014 à 11h16

note de la critique de Je cite

" Nous sommes la propriété exclusive de nos fans ! Vous pouvez profiter de nous autant que vous le souhaitez ! "
" Tous les parents ont déjà souhaité voir changer leur enfant ! Ceux qui affirme le contraire sont des menteurs... "

Posté le 27/03/2014 à 23h09