ZOO

Signal 100 - T1

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 2.4 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Signal 100, pas de quoi s'emballer en lisant le synopsis : Une classe, un seul survivant possible, des actions à éviter... Ce doit vous rappeler quelque chose, puisque c'est un speech très répandu dans les Survival. Rien qu'avec ça, on sait que toute la base du titre sera clichée et que ce n'est pas sur ce point qu'il faudra attendre de l'originalité. Mais même dans les mangas qui partent sur ce thème, il est possible d'apporter de l'intérêt au récit à l'aide de rebondissements ou d'un développement d'histoire inattendu. Signal 100 aura-t-il droit à une histoire de [...]

note de la critique

Déjà publié en France par les éditions Delcourt/Tonkam avec son manga phare Perfect Crime, Arata Miyatsuki revient chez l'éditeur avec une oeuvre où, cette fois-ci, il n'est que scénariste. Publiée au Japon en 2015-2016 dans le magazine Young Animal des éditions Hakusensha, Signal 100 est une série en 4 tomes qui nous permet de découvrir aux dessins Shigure Kondo. Au programme, une lutte pour la survie pas tout à fait comme les autres... Dans le lycée où il travaille, le professeur Shimobe fait office de véritable souffre-douleur au sein d'une classe indisciplinée, [...]

note de la critique

Ne supportant plus sa situation de larbin ni la pression, un professeur hypnotise ses élèves pour qu’ils se suicident les uns après les autres et vivent dans la peur. Pas très original ni convaincant.

note de la critique

Un professeur se venge de ses élèves tortionnaires. Avant de mourir, il les hypnotise et laisse dans leur cerveau 100 signaux secrets qui les pousseront chacun au suicide. Ces signaux sont de toutes natures, au point que même boire de l’eau peut cacher un signal de mort. Une vengeance perverse où chacun va dévoiler sa vraie personnalité dans ce premier volume, classique du genre.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants