ZOO

Tesla note - T1 (Août 2022)

couverture de l'album

Série : Tesla noteTome : 1/3Éditeur : Vega

Scénario : Sannomiya Kota, Tadayoshi Kubo, Masafumi NishidaTraducteur : Nesrine Mezouane

Collection : Shonen

Genres : Manga, Shonen

Prix : 7.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Cristal clear

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Si la tendance est bien à l’espionnage déluré à tout va, Tesla note tente une autre approche, plus bouillante et bizarrement héroïque.

La fascination que procure le fameux Nicolas Tesla n’en finit pas d’imprégner la pop-culture. Cette fois-ci, il aurait enfermé ses inventions dans un cristal dont les éclats disséminés à travers le monde se mettent soudainement à provoquer de sales exceptions spatio-temporelles. Une agence gouvernementale soupçonne une organisation criminelle d’avoir provoqué ces singularités mortelles et se met en quête des fragments restants dans le but d’en empêcher tout usage malveillant. L’équipe constituée pour l’occasion a beau regrouper les plus incroyables talents de l’ombre, leur travail en commun sera rendu quasiment impossible à cause de leurs incroyables disparités. En effet, aux membres d’un bureau d’enquête se greffent la dernière ninja du Japon, élevée pour cette mission à laquelle elle ne croyait pas et un super-espion écervelé soupe au lait.

Tesla note, tome 1

Tesla note, tome 1
©Masafumi Nishida, Tadayoshi Kubo, Kota Sannomiya / Kodansha Ltd.

DES ENNUIS ET JOURS

Le comique de geste et de caractère constant contraste avec la cruauté visuelle de certaines scènes de violence. L’accent mis sur le tandem pourrait confiner au duo humoristique, mais la série mélange aussi enquête, action et espionnage à la manière d’un blockbuster tout en conservant cette touche de naïveté humaine et optimiste dont le Japon ne peut se départir. Ainsi, si la base du récit repose sur d’incessantes chamailleries, c’est lors des scènes d’affrontement que l’on prend la pleine mesure de la décoction explosive que représente Tesla note qui, considérant la carrière de l’infatigable génie, n’a pas fini de devoir turbiner.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants