ZOO

The Fable - T1 (Avril 2021)

couverture de l'album

Série : The FableTome : 1/1Éditeur : Pika

Scénario : Katsuhisa MinamiDessin : Katsuhisa Minami

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Prix : 8.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Fable débarque! Planquez-vous, c’est le meilleur tueur professionnel du Japon! Sur le plan professionnel, il est impressionnant. Côté vie perso, il est un peu handicapé des relations sociales, mais il fait des efforts. Un régal!

Le tome 1 de The Fable est enfin publié en France. Ce seinen à succès (22 volumes au Japon et un film) démarre sur une séquence efficace de plus de 20 pages, où l’on voit cinq yakuzas, donc pas des tendres, se faire abattre par un jeune homme aux réflexes incroyables et au sang-froid à toute épreuve: Fable. Il est le meilleur tueur professionnel du Japon. Mais revenu à la vie «civile», il a l’air d’être bien à côté de la plaque! Le regard perdu, inadapté à la vie sociale, son unique autre centre d’intérêt est un comique de seconde zone. Et il semble prêter guère d’attention à la pourtant si charmante et dévouée Yôko, son assistante.



Des Yakuzas? Une mission facile pour The Fable

Des Yakuzas? Une mission facile pour The Fable
© Pika Seinen

Aussi, ce n’est pas simple pour lui quand son patron décide de l’envoyer se faire oublier pendant un an, chaperonné par Yôko, du côté d'Osaka. Compliqué, même, alors qu'Ebihara, lieutenant d’un clan de yakuzas censé simplement les héberger, va tout tenter pour pousser Fable à la faute afin de s’en débarrasser. Yôko et Fable ont pourtant tous les deux la pression : si ce dernier tue quelqu’un pendant son break, leur patron viendra lui-même les exécuter.

Ce 1er tome est pleinement réussi. Non seulement il installe l’intrigue et les protagonistes, bien campés, mais le lecteur est tout de suite happé par le récit. Aucun personnage n’est traité de manière monolithique et leur potentiel est perceptible. Le scénario sème discrètement des pistes qui laissent présager des développements à venir dans les prochains tomes. Le tout est saupoudré d’un humour salutaire, contrepoint à cet univers d’affreux jojos.


Une vie normale est-elle possible pour un assassin de renom?

Une vie normale est-elle possible pour un assassin de renom?
© Pika Seinen

Atout non négligeable, Katsuhisa Minami a un dessin réaliste pouvant plaire à des lecteurs qui seraient rebutés par le «style manga». Les attitudes des personnages sont bien trouvées, l’expression du visage n’est pas négligée et les décors sont suffisamment soignés.

Le 16 juin, jour de la publication du tome 2, est donc attendu avec impatience!

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants