ZOO

To the Abandoned Sacred Beasts - T3

couverture de l'album

Série : To the Abandoned Sacred BeastsTome : 3/7Éditeur : Pika

Dessin : Maybe

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.75€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

3.5

Un an après les événements de Whitechurch, un groupe de divins menés par Kane ont fait sécession du reste du pays, formant un nouvel État indépendant. Entre ce groupe, mêlant humains et divins, et Patria qui traque sans relâche les monstres vétérans, les hostilités grondent. Séparés, Hank et Charlotte seront confrontés à de nouvelles forces en puissance dans ce nouveau volume prenant bien qu'inégal.

Hank ayant disparu, Charlotte retourne à son village, dans lequel elle sera confrontée à plusieurs rencontres inattendues : d'abord avec le tout nouveau bataillon anti-divins et son commandant, Claude Weezers, mais aussi avec un monstre qui lui permettra peut-être de faire la paix avec son passé.

Le manga prend un virage surprenant. La gestion de l'ellipse laisse légèrement à désirer, notamment lorsqu'elle expédie en une case la solution qui a permis à Charlotte de s'enfuir. Mais tant pis : l'histoire avance dans une direction politique intéressante et met en place des éléments d'intrigue, toujours familiale, laissant présager de lourds dilemmes. Le tome précise étalement les contours d'un univers de plus en plus inspiré de la guerre civile américaine.

Le duo Maybe se consacre à des thématiques fortes : reconstruction post-conflit, profiteurs de guerre, humanité des créatures. La métaphore de la monstruosité des divins fonctionne et permet des scènes percutantes, comme celle où Charlotte voit son père revenir du front, muet, littéralement métamorphosé, et peine à le reconnaître.

Le trait est plus inégal, légèrement brouillé et moins précis qu'auparavant. Y compris sur le plan thématique puisqu'à quelques passages cartoonesques succèdent des épisodes de combats épiques très immersifs, dans lesquels les mangakas excellent.

Malgré des passages inégaux et des retournements de situation que l'on accepte plus ou moins, la transition passe bien pour ce volume. Les éléments mis en place donnent envie d'en savoir plus et la thématique du manga ne s'épuise pas.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants