ZOO

Tokyo Ghoul - T3 (Janvier 2014)

couverture de l'album

Série : Tokyo GhoulTome : 3/14Éditeur : Glénat BD

Scénario : Sui IshidaDessin : Sui Ishida

Collection : Manga

Genres : Aventure, Fantastique, Heroic fantasy, Manga, Shonen

Public : À partir de 9 ans

Prix : 6.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Tourmenté par ses organes de Goule, Ken tentait jusqu’à présent de fuir cet éprouvant conflit intérieur. Mais les évènements récents vont le pousser à sortir de sa cachette et à enfin faire face dans un album aux nombreux rebondissements...

Après le meurtre d’une des leurs, les Goules de l’Antik commencent à s’inquiéter : les colombes sont sur leurs traces et ne tarderont pas à les découvrir pour les exterminer. Toka décide alors de prendre les choses en main en livrant un faux témoignage pour brouiller les pistes. Mais malgré ses efforts, les colombes continuent de s’approcher dangereusement de leur but… Afin de sauver la petite Hinami des griffes des inspecteurs, Toka et Ken n’ont plus le choix ; ils vont devoir se battre…

Alors que le tome précédent était axé sur l’attaque des colombes et la mort d’une Goule, celui-ci se focalise sur la défense et les représailles de Ken et Toka. C’est l’occasion d’assister à deux combats menés en parallèle par les deux héros, chacun contre un inspecteur diffèrent. Combats et sentiments s’entremêlent et permettent de dévoiler un peu plus les personnages. Un bon point car, pour l’instant, Toka était un personnage quelque peu opaque pour les lecteurs…

Ce troisième tome sert également à donner un nouveau souffle au scénario puisque Ken va enfin réconcilier les deux parties qui le composent désormais et se fixer un objectif. Toujours porté par des traits qui mélangent efficacement classicisme et noirceur cet album tient véritablement en haleine !

Mission accomplie pour ce troisième volume qui satisfera sans aucun doute les lecteurs des tomes précédents. On attend avec impatience le prochain volume !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants