ZOO

Wandering Souls - T1 (Juin 2020)

couverture de l'album

Série : Wandering SoulsTome : 1/1Éditeur : Éditions H2T

Scénario : ZelihanDessin : Zelihan

Genres : Manga

Prix : 7.95€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Embarquez avec Wandering Souls vers un monde peuplé de Shagai, des créatures qui règnent sur la vie et la mort ! Les parias Ayten et Zed vous emmènent dans une quête violente et gothique pour comprendre leurs destins respectifs. Un manga très prometteur d’une autrice française talentueuse.

Wandering Souls est un voyage vers une terre inconnue et cruelle, dans laquelle des créatures ont évolué pour survivre à leur propre mort. Une jeune fille marquée par la solitude est rejetée par les hommes qui ne l’acceptent pas parce qu’elle parle aux animaux morts. Après une chute mortelle, elle se rend compte qu’elle a les os bleus des Shagai et qu’elle peut se régénérer. Sa quête pour comprendre son nouveau sort l’amène à rencontrer Zed et à accepter ce qui vit en elle.

Ce manga à l’univers sombre et presque gothique interroge la résurrection et la condition humaine à la manière de To your eternity. Dans le manga de Yoshitoki Oima, on suit une entité qui ne connaît pas le concept de la mort. Ici, on s’attache plutôt petit à petit à une jeune fille qui côtoie la mort de près. Sans jamais laisser derrière elle ni son enveloppe charnelle, ni sa solitude, Ayten apprend à faire confiance à quelqu’un d’autre qu’à la voix qui lui parle à travers les cadavres.

Le graphisme très détaillé et très poétique s’agrémente de cases sur fond blanc très épurées pour de nombreux rebondissements de l’intrigue. Impressionnant, cet effet de saisissement nous laisse dans le même état que les personnages. L’immersion est donc totale dans cette histoire très originale et très prenante. La série n’a pas fini de nous révéler tous ses secrets, mais il faudra maintenant patienter jusqu’en octobre 2020 pour lire son prochain volume.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants