ZOO

Woodstock - T4 (Novembre 2013)

couverture de l'album

Série : WoodstockTome : 4/18Éditeur : Glénat BD

Scénario : Yukai AsadaDessin : Yukai Asada

Collection : Glénat Manga

Genres : Manga, Seinen

Public : Tout public

Prix : 7.60€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Dans ce quatrième tome de Woodstock, le groupe de rock Charlie doit non seulement faire face aux usurpateurs qui ont volé son nom et ses chansons mais aussi à de nombreux concurrents sérieux. Un défi qui donne enfin de l’ampleur à cette série.

Pour les membres de Charlie, le concours Rock Revolution est l’occasion rêvée de percer et de se faire connaître par un large public. Léger souci : juste avant la première manche, la jeune chanteuse Sue participe à une compétition de karaté. Elle n’a pas le temps de se changer et doit chanter sur scène en kimono ! Cela n’empêche pas Charlie de remporter son ticket pour la finale de Rock Revolution.

Ce quatrième tome est l’occasion de découvrir les nombreux concurrents de Charlie, tous plus spectaculaires les uns que les autres. Les scènes de concert sont dynamiques, l’action s’emballe et tranche avec le rythme poussif du troisième tome. On en apprend également davantage sur les personnages principaux en découvrant notamment le frère de Kaname, Kuro, qui est lui aussi musicien.

Charlie est un peu en retrait dans ce tome qui fait la part belle à d’autres groupes. Cela ne nuit pas au scénario qui bénéficie de l’arrivée de nombreux personnages charismatiques qui ont une autre vision du rock.

Avec son trait très classique, Yukai Asada prend manifestement de plus en plus ses marques. Il est à l’aise dans les grandes scènes de concert, nombreuses dans le présent tome. Les petites fautes de dessin, très présentes dans les volumes précédents, se font plus rares.

En bref, ce manga semble prendre son envol avec ce tome. L’intrigue s’accélère et nous avons hâte de connaître l’issue du concours Rock Revolution.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants